Nouvel Album: "Ricochet"
Icône rock et folk de l'Amérique qu'on adore, Elliott Murphy revient pour ses légendaires « Birthday Shows » annuels.
En 1969 à New York, aux côtés de Lou Reed et d'Andy Warhol, Elliott Murphy rédigeait les notes du vinyle culte Live 69 du Velvet Underground. Annoncé comme le nouveau Bob Dylan ou le nouveau Lou Reed à la sortie de son premier album en 1973, Elliott Murphy fait le choix de s'installer à Paris en 1989, loin des excès et des tourments du show business.

Véritable mythe auprès de ses fans du monde entier, écrivain, poète et troubadour, il a réalisé plus de 30 albums à ce jour sans aucune compromission ni souci de séduction facile.

Certains membres des Talking Heads, l'ex-Stone Mick Taylor, Phil Collins ou encore Billy Joel l'ont accompagné. Son ami Brune Springsteen l'invite à ses côtés à chacun de ses concerts parisiens. Sur scène, il a l'habitude de se donner sans compter avec son complice Olivier Durand.

Ultime Dandy ? Dernier des Mohicans dans un Greenwich Village qui résiste encore et toujours à l'envahisseur ? Petit frère de sang de Dylan et grand frère spirituel de Jeff Buckley, Elliott Murphy est un personnage hors du commun. Eternel Américain à Paris, il incarne cette fascination que les poètes français ont toujours exercé sur le rock new yorkais. Elliott Murphy refuse l'emprise du temps, se rit des hypes et arrête, le temps de quelques chansons au romantisme élégant, le cours du sablier des modes et des courants. Qu'Elliott Murphy monte sur scène et les débuts du siècle s'embrassent, Broadway et Chaplin tendant la main à Gus Van Zant et Don Delillo.
== Line up ==
Elliott Murphy (Guitare, Harmonica, Voix), Olivier Durand (Guitare, Voix), Alan Fatras (Batterie, Voix), Gaspard Murphy (Basse, Voix), Melissa Cox (Percussions, Violine, Voix), Lucien Favreau (Claviers)
Prochaine(s) date(s) :
+ D'INFOS
Billetterie New Morning
Billetterie Weezevent
Autre(s) billetterie(s)
Billetterie Fnac
Billetterie Digitick
Retrouvez tous nos podcasts sur
Mixcloud iTunes Spotify Deezer
Vos commentaires