Que peuvent avoir en commun la chanteuse soul Toni Green et le groupe de soul-blues Malted Milk ? La réponse est simple : Milk & Green font partie des secrets les mieux gardés du rhythm & blues actuel. Pour avoir uni leurs forces en enregistrant ce qui pourrait bien devenir l'un des albums phare de la décennie, il y a fort à parier que ce double secret ne tardera pas à s'ébruiter.
Originaire de Memphis où elle a longtemps œuvré dans l'entourage du grand Isaac Hayes, Toni Green a connu des débuts musicaux précoces.

Toni rejoignait l'écurie du producteur de légende Willie Mitchell, aux côtés d'Al Green, Ann Peebles, Otis Clay ou Syl Johnson.

Le résultat final est un reflet fidèle de la soul du 21e siècle telle que l'envisagent Milk & Green. Un cocktail bluesy et funky capable de porter la bonne parole bien au-delà des frontières rétro qui constituent trop souvent la norme sur le marché actuel de la soul. À en juger par les réactions enthousiastes que suscite déjà une bombe comme « Just Call Me » sur le réseau des radios blacks aux États-Unis, ou encore à la vue du triomphe réservé au groupe lors de la cérémonie des Victoires du Jazz en juin, cet album magistral ne laissera personne indifférent.

La rencontre explosive entre un groupe nantais rodé à la soul, au funk et au blues depuis une quinzaine d'années, et une diva de la scène rhythm'n'blues de Memphis qui fit ses classes auprès d'Isaac Hayes et d'Al Green. Sur disque, voix, guitares et cuivres rivalisent de puissance et de feeling pour rendre le résultat profondément groovy. Et tout nous laisse à penser que le live devrait dégager une certaine incandescence. (Télérama)
Dernier(s) passage(s) au New
Première partie
Emmenés par Leon Newars, aka Vinz, électron libre de la scène bordelaise, dont l’expérience à la Nouvelle-Orléans habite chacune de ses créations, Leon Newars & The Ghost Band font se télescoper Soul, Blues, Hip-Hop, Gospel et Rock et nous entraînent dans une ambiance à la fois groovy et électrique, sensuelle et épicée où les voix ont la part belle et où l’on aime à se laisser surprendre par la diversité des styles abordés.
En à peine 2 ans d’existence, Leon Newars & The Ghost Band sont remarqués en ouverture de Lenny Kravitz, Trombone Shorty, Alice Russel, Fred Wesley, ils sont sollicités par les festivals Relâche (Bordeaux 2013-2015), Bains-de-Blues(2014), Histoire d’Avenir (Nantes 2014), Blues-Sur-Seine (2014), Cognac Blues Passions (2013-2014-2015). Cognac Blues Passions qui leur décerne lors de leur dernière édition le prix du festival récompensant les toutes meilleures formations hexagonales (Malted Milk, Mountain Men, Awek pour ne citer qu’eux).
Vos commentaires