Présentation du nouvel album "Lusitânia"
L'eldorado version fado. "Lusitânia" ramène Bévinda à ses premiers amours, la découverte de la langue portugaise. Son Nouveau Monde. Pour illustrer ce thème de l'exil, cher au cœur de cette artiste franco-portugaise, Bévinda a opté pour "une formation minimaliste, dépouillée, quelque chose de direct, joyeux et sans tomber dans la surcharge nostalgique." Cela passe par la douceur des cordes nylon de la guitare brésilienne de Gilles Clément (compositeur et arrangeur), de la classique et du oud de Lucien Zerrad, et par la brillance métallique des 12 cordes acier de la guitare portugaise de Philippe de Sousa (également compositeur et arrangeur). Condensé d'émotions, chaque chanson raconte une tranche de vie, où l'on passe du désarroi à l'espoir, de la mélancolie à la joie. L'ombre et la lumière en modes majeur et mineur. Pour illustrer ce thème de l'exil, BÉVINDA est directe, joyeuse et évite la surcharge nostalgique.
Née à Fundão, au nord-est du Portugal, BÉVINDA débarque en France à l'âge de deux ans. Elle découvre d'abord les tubes anglo-saxons et la chanson française, et commencera par chanter dans les bals. Avide de raconter ses propres histoires, BÉVINDA monte à Paris et suit des études de musique au Studio des Variétés où un exercice l'amène à travailler une chanson du répertoire de ses origines. Elle découvre et s'éprend alors de la langue portugaise. Naît un premier album remarqué, Fatum, qu'elle écrit pourtant au Népal, son «troisième pays».
Explorer est son credo. Esthète des mots, BÉVINDA est avant tout touchée par la grâce de sa langue originelle. Sa voix illustre, malgré elle, cette nostalgie tandis que son timbre transporte le lamento mais se colore de ses voyages et de ses rencontres en pleine lumière.
== Line up ==
Bévinda Ferreire (Voix), Gilles Clément (Guitare), Lucien Zerrad (Guitare, Oud), Philippe De Sousa (Guitare)
+ D'INFOS
Vos commentaires