Nouvel album : "Let It Shine"
Comme si Beth Hart avait rencontré le Tedeschi Trucks Band, la comparaison s'impose comme une évidence, « Let It Shine » propose une musique originale, puissante, généreuse, sincère, où la nostalgie des années 70 n'est que le moteur d'une créativité débridée...
Tout le monde le sait, transformer un essai n'est jamais chose facile. Qui plus est quand celui-ci vous aura valu votre lot de louanges en tout genre. C'est pourtant ce que Jessie Lee & The Alchemists viennent de réussir brillamment avec « Let It Shine », leur second album à paraître le 7 mai 2021 sur le label Dixiefrog. Mais à bien y réfléchir, tout ceci semblait couru d'avance, comme une sorte d'évidence musicale.

Tout aura donc commencé en 2015, date de la formation du groupe, rapidement devenu une machine implacable de Modern Blues-Rock. La charismatique chanteuse-guitariste Jessie Lee et l'incandescent guitariste Alexis « Mr. AL » Didier - créateurs et co-leaders du projet - soutenus par la basse grondante de Laurent Cokelaere, le groove imparable de Stéphane Minana à la batterie et l'orgue magistral de Laurian Daire venaient de frapper à la porte d'entrée du grand bain musical. Les premières louanges n'allaient pas tarder.
Qualifié « d'espoir de la scène blues européenne », le groupe commença par affûter son art sur autant de scènes que possible avant de sauter un premier grand pas, en 2018, avec l'enregistrement d'un premier album éponyme. Cette même année les voit également obtenir 5 Prix lors de l'International Mississippi Blues Trail Challenge. Une première estampille de reconnaissance bientôt confirmée, en 2019, lorsqu'ils remportèrent le Challenge France Blues, avec à la clé une place de représentant français à l'European Blues Challenge de 2021. Le tout bien évidemment saupoudré d'une reconnaissance scénique européenne.

C'est ainsi armé de cette armure de respectabilité et de confiance en soi que le groupe a enregistré en février 2020 aux studios Midilive leur second album intitulé « Let It Shine » avec Hugo Bracchi aux manettes, auquel sont venus se rajouter les talents Fred Magnier (enregistrement voix et cuivres), Kevin Shirley (mixage) et Alexis Bardinet (mastering). Sans oublier les apports remarquables et remarqués d'Amalya Delepierre et Eva Suissa (choeurs), Sylvain « Sly » Fetis (saxophones) et Vincent Payen (trompette). Pour un projet entièrement mixé et masterisé en analogique, histoire de rester fidèle aux influences musicales en ayant inspiré l'écriture.
Bien évidemment, « Let It Shine » met immédiatement en perspective le talent vocal incroyable de Jessie Lee auquel il ne faudrait surtout pas oublier celui de la guitariste inspirée, que le propos soit rythmique ou soliste. Associée à la virtuosité et au lyrisme du jeu de guitare d'Alexis « Mr AL » Didier - qui signe également la composition et la réalisation de l'album –, la formule fait mouche à tous les coups. Le reste de la troupe n'est évidemment pas en reste. Il n'est que de se laisser porter par la force implacable de la section rythmique composée du bassiste Laurent Cokelaere et du batteur Stéphane Minana et le toucher plein de subtilité et de groove de Laurian Daire aux claviers pour s'en convaincre.

= Ils en parlent =
« En trois ans de carrière, la brillante Jessie Lee est parvenue au sommet de son blues-rock sans faille et sans concession. Toujours authentique comme il se doit, Jessie Lee Houllier se laisse aller à sa passion, avec une voix venue d'on se sait où, une volonté bien réelle et une vigueur folle » (Rolling Stone)

« Jessie Lee, véritable phénomène vocal » (Rock & Folk)

« La voix sûre et franche de Jessie Lee. Le coup de patte cinglant du guitariste Alexis Didier. Quelques touches d'orgue pour arrondir les angles. Une rythmique carrée histoire de tenir la baraque. Et voici le secret d'une alchimie réussie. Les influences d'Hendrix à Clapton sont bien digérées et les Alchemists ont le bon goût de ne pas se limiter à trois accords. » (L'Alsace)
== Line up ==
Jessie Lee (Guitare, Voix), Alexis Didier (Guitare), Laurent Cokelaere (Basse), Stephane Minana (Batterie), Laurian Daire (Claviers)
+ D'INFOS