25 ans plus tard, Arrested Development est toujours ce groupe culte qui rayonne en live avec un son hip hop 100% positif.
Qui n'a pas fredonné un morceau d'Arrested Development (AD) une fois dans sa vie ? « People Everyday », « Tennessee », « Mr Wendal »... autant de tubes feel good qui sonnent comme de vieux compagnons de route. Leur hip hop coloré a fait le tour du monde, la Une de tous les plus grands médias et leur a permis de remporter plusieurs Grammy Awards dans les années 90. Mêlant énergie du rap et groove de la soul, messages conscients sur la société américaine et live band sur scène, AD s'est forgé sa réputation à l'écart du gangsta rap. Une rupture spirituelle et organique, qui depuis 25 ans enveloppe le groupe d'une aura mythique. Avis aux amateurs de bonnes vibrations oldschool !

C'est au tournant des années 80/90, dans un paysage rap chauffé aux brûlots de Public Enemy et N.W.A, qu'a débarqué d'Atlanta ce contrepied mené par Speech. Avec son incroyable premier album, 3 Years, 5 Months and 2 Days in the Life Of..., le groupe a lancé le rap du Sud et imposé une attitude relax, comme si la contestation et l'afrocentrisme s'entendaient depuis un hamac. Vingt-cinq ans plus tard, le groupe a gardé toute sa pertinence, autant politiquement que musicalement.

= Ils en parlent =
Pur premier album, le désormais classique « 3 Years, 5 Months and 2 Days in the Life of... », avait cartonné en 1992, s'écoulant à 5 millions de copies. Même si Speech et sa bande n'ont jamais renoué avec le succès, leur hip-hop cool aux effluves folk et world reste euphorisant en live. (Télérama)
+ D'INFOS
⭐ Billetterie New Morning ⭐
Billetterie Weezevent