Mardi 20/10/2020

Suite aux mesures de couvre-feu en vigueur, les deux séances initialement prévues à 19h30 et 20h30 sont regroupées sur un seul concert à 18h45 (ouverture des portes à 18h15, fin à 20h15).
Mar 20 Oct 2020 : James Carter Organ Trio
James Carter
Saxophone
Gerard Gibbs
Claviers, Orgue Hammond
Alex White
Batterie

James Carter Organ Trio

FunkJazzSoul

Un saxophone à l'expressivité éclatante tant rugueux que sensuel, un orgue au son velouté et à la vélocité sans faille, une batterie au groove et au swing brillants constituent un trio à la dynamique hors pair nous permettant d'apprécier le répertoire de Django sous un éclairage particulièrement resplendissant et jouissif !

Dernier album : "Live From Newport Jazz"

La virtuosité singulière de James Carter fait de lui le chef de file de la nouvelle génération du saxophone. Son jeu nomade affirme le droit à une liberté de circulation entre les sons et les époques. Avec son Organ Trio, il donne un portrait de la scène jazz de Détroit, à la fois ancrée dans ses racines et tournée vers l'avenir.

Originaire de Detroit, James Carter était à 17 ans sur scène aux côtés de Wynton Marsalis et Lester Bowie, jonglant déjà avec la multiplicité de la Great Black Music. Très vite, il a été considéré comme un superlatif du saxophone ou plutôt des saxophones, car, comme un ogre, il joue de toute la gamme des saxophones, du soprano au saxophones baryton et basse.

Il est aussi apparu comme celui qui avait intégré toutes les esthétiques de la longue histoire du jazz, capable de marier dans un même concert Coleman Hawkins et John Coltrane, Ben Webster et Albert Ayler, d'entrainer son auditoire avec une impétuosité gourmande et une vraie générosité dans un tourbillon exubérant de styles où trouve place également sa passion étonnante pour Django Reinhardt.

Avec son Organ trio, avec qui il parcourt le monde depuis plus de 10 ans, il mêle avec une énergie assez phénoménale jazz et funk, soul et rythm'n'blues, ambiance churchy et esprit manouche. James Carter enregistre peu, car finalement « c'est la scène qui représente pour lui le lieu idéal pour sa musique ».

= Ils en parlent =
James Carter, une des forces les plus galvanisantes du saxophone ténor. Quand il se présente en trio avec orgue (Gerard Gibbs) et batterie (Alex White), c'est qu'il met la gomme dans un genre gorgé de tradition swinguante. (M. Contat, Télérama)

Production : New Morning

Un saxophone à l'expressivité éclatante tant rugueux que sensuel, un orgue au son velouté et à la vélocité sans faille, une batterie au groove et au swing brillants constituent un trio à la dynamique hors pair nous permettant d'apprécier le répertoire de Django sous un éclairage particulièrement resplendissant et jouissif !

Dernier album : "Live From Newport Jazz"

La virtuosité singulière de James Carter fait de lui le chef de file de la nouvelle génération du saxophone. Son jeu nomade affirme le droit à une liberté de circulation entre les sons et les époques. Avec son Organ Trio, il donne un portrait de la scène jazz de Détroit, à la fois ancrée dans ses racines et tournée vers l'avenir.

Originaire de Detroit, James Carter était à 17 ans sur scène aux côtés de Wynton Marsalis et Lester Bowie, jonglant déjà avec la multiplicité de la Great Black Music. Très vite, il a été considéré comme un superlatif du saxophone ou plutôt des saxophones, car, comme un ogre, il joue de toute la gamme des saxophones, du soprano au saxophones baryton et basse.

Il est aussi apparu comme celui qui avait intégré toutes les esthétiques de la longue histoire du jazz, capable de marier dans un même concert Coleman Hawkins et John Coltrane, Ben Webster et Albert Ayler, d'entrainer son auditoire avec une impétuosité gourmande et une vraie générosité dans un tourbillon exubérant de styles où trouve place également sa passion étonnante pour Django Reinhardt.

Avec son Organ trio, avec qui il parcourt le monde depuis plus de 10 ans, il mêle avec une énergie assez phénoménale jazz et funk, soul et rythm'n'blues, ambiance churchy et esprit manouche. James Carter enregistre peu, car finalement « c'est la scène qui représente pour lui le lieu idéal pour sa musique ».

= Ils en parlent =
James Carter, une des forces les plus galvanisantes du saxophone ténor. Quand il se présente en trio avec orgue (Gerard Gibbs) et batterie (Alex White), c'est qu'il met la gomme dans un genre gorgé de tradition swinguante. (M. Contat, Télérama)


James Carter
Saxophone
Gerard Gibbs
Claviers, Orgue Hammond
Alex White
Batterie


VOUS DEVRIEZ AIMER


Dim 26 Mai
The Messthetics & James Brandon Lewis

Nouvel album : "By The Way !"

Mer 29 Mai
José James

Nouvel album : "By The Way !"

Jeu 30 Mai
Judith Hill

Nouvel album : "By The Way !"

Lun 03 Juin
The SuperSoul Brothers

Nouvel album : "By The Way !"