Mercredi 18/12/2019

Mer 18 Dc 2019 : Dissident

Dissident

Et si, dans ce monde enfermé dans les algorithmes où les individus-consommateurs ne sont plus que des métadonnées, un projet promettait de briser les carcans ? Ce projet est Dissident.

Il a mûri, lors d'une retraite hors du monde en Corrèze, dans les ciboulots agités de quatre garçons connaissant bien le système et ses aliénations pour avoir déjà publié un album sous un autre nom puis tourné partout en Europe.

Le projet de ces quatre garçons n'est pas le projet de ces quatre garçons : il est celui de tous ceux qui voudront rejoindre le crew, tous ceux qui voudront prêter leur concours à cette meute dont le seul leader est l'idée de construire quelque chose ensemble.

Production : New Morning

Et si, dans ce monde enfermé dans les algorithmes où les individus-consommateurs ne sont plus que des métadonnées, un projet promettait de briser les carcans ? Ce projet est Dissident.

Il a mûri, lors d'une retraite hors du monde en Corrèze, dans les ciboulots agités de quatre garçons connaissant bien le système et ses aliénations pour avoir déjà publié un album sous un autre nom puis tourné partout en Europe.

Le projet de ces quatre garçons n'est pas le projet de ces quatre garçons : il est celui de tous ceux qui voudront rejoindre le crew, tous ceux qui voudront prêter leur concours à cette meute dont le seul leader est l'idée de construire quelque chose ensemble.



Mer 18 Dc 2019 : DEAD Hippies

DEAD Hippies

De retour !

La musique de DEAD HIPPIES est toujours cette hybride « noisy-dance » : des beats massifs electro-dubstep sur lesquels s'incrustent toujours beaucoup de guitares (l'ADN d'Arnaud).

Après un premier album sorti en octobre 2013 et la belle tournée qui avait suivi, l'un des projets phare d'Arnaud Fournier (Hint, La Phaze, Atonalist) sort un nouvel album « Resister » en septembre 2019, sur le nouveau label Bruillance Records (qui hébergera aussi les rééditions et nouveautés de Hint...).

L'album « Resister » donne une nouvelle direction au projet avec l'arrivée au chant du so british Dylan Bendall (Lab°, Schoolbusdriver) et sa voix typée alternant entre hip-hop et punk ; et le featuring super puissant du rappeur américain Mr J. Medeiros (The Procussions, Alltta, The Knives) sur le titre éponyme. L'album est plus compact mais ne manque pas de relief, 10 titres-uppercut à l'impact sensitif variable.

La nouvelle formule live est, elle aussi, plus compacte : power-trio de guitaristes (Dylan, Arnaud, Julien) et bidouilles électroniques. En live, DEAD HIPPIES propose de réconcilier la musique du corps et la musique de l'esprit, la danse et le larsen ; un peu comme si Foreign Beggars flirtait avec Mogwaï ou si Sonic Youth était remixé par The Bloody Beetroots.

L'objectif n'a pas bougé : créer une réaction physique avec une musique puissante, dansante et sonique.

Production : New Morning

La musique de DEAD HIPPIES est toujours cette hybride « noisy-dance » : des beats massifs electro-dubstep sur lesquels s'incrustent toujours beaucoup de guitares (l'ADN d'Arnaud).

Après un premier album sorti en octobre 2013 et la belle tournée qui avait suivi, l'un des projets phare d'Arnaud Fournier (Hint, La Phaze, Atonalist) sort un nouvel album « Resister » en septembre 2019, sur le nouveau label Bruillance Records (qui hébergera aussi les rééditions et nouveautés de Hint...).

L'album « Resister » donne une nouvelle direction au projet avec l'arrivée au chant du so british Dylan Bendall (Lab°, Schoolbusdriver) et sa voix typée alternant entre hip-hop et punk ; et le featuring super puissant du rappeur américain Mr J. Medeiros (The Procussions, Alltta, The Knives) sur le titre éponyme. L'album est plus compact mais ne manque pas de relief, 10 titres-uppercut à l'impact sensitif variable.

La nouvelle formule live est, elle aussi, plus compacte : power-trio de guitaristes (Dylan, Arnaud, Julien) et bidouilles électroniques. En live, DEAD HIPPIES propose de réconcilier la musique du corps et la musique de l'esprit, la danse et le larsen ; un peu comme si Foreign Beggars flirtait avec Mogwaï ou si Sonic Youth était remixé par The Bloody Beetroots.

L'objectif n'a pas bougé : créer une réaction physique avec une musique puissante, dansante et sonique.




VOUS DEVRIEZ AIMER


Jeu 29 Février
Jards Macalé

Sortie d'album : "Say your most beautiful word"

Ven 01 Mars
DJ Chabin

Sortie d'album : "Say your most beautiful word"

Sam 02 Mars
Culte + Jay Step

Sortie d'album : "Say your most beautiful word"

Dim 03 Mars
Mahan Mirarab

Sortie d'album : "Say your most beautiful word"