Mardi 29/11/2016

Festival Jazz'N'Klezmer
Mar 29 Nov 2016 : Noëmi Waysfeld & Blik

Noëmi Waysfeld & Blik

ChansonWorld

A l'horizon de Noëmi Waysfeld et de son groupe Blik (« regard », en yiddish) : l'Est, les mélodies poignantes des prisonniers sibériens, la saudade portugaise. Mais s'ils transportent des images chargées d'émotion et d'histoire, pas question pour autant de tomber dans les clichés : le groupe construit et déconstruit les thèmes, pour parler au coeur et à l'intelligence. Quitte à défriser les puristes, Noëmi Waysfeld & Blik fait souffler un vent juvénile sur les nouvelles musiques d'Europe de l'Est, quelque part entre les rondes mystiques de David Krakauer et le chant théâtral d'Ella Fitzgerald.

Après, « Kalyma », réunissant des chants de prisonniers sibériens, Noëmi Waysfeld & Blik présentent « ALFAMA » : direction Lisbonne et la langueur légendaire du fado qu'ils se réapproprient...en yiddish. Un choix aussi radical qu'étonnamment naturel, puisque les chants d'Amalia Rodrigues et les complaintes polonaises partagent des émotions et une sorte d'essence communes : la chanteuse Noëmi Waysfeld incarne et réunit avec talent ce passage de l'un à l'autre.

Un nouveau départ pour Noëmi Waysfeld & Blik (« regard », en yiddish), toujours prêt à se plonger avec inventivité dans des domaines qu'on croyait sanctuarisés. Le tout, avec une idée simple : faire vivre une langue et des musiques bien au-delà de leur public habituel, pour séduire aussi bien les amateurs de jazz, de musique contemporaine et d'émotions pures.

A l'horizon de Noëmi Waysfeld et de son groupe Blik (« regard », en yiddish) : l'Est, les mélodies poignantes des prisonniers sibériens, la saudade portugaise. Mais s'ils transportent des images chargées d'émotion et d'histoire, pas question pour autant de tomber dans les clichés : le groupe construit et déconstruit les thèmes, pour parler au coeur et à l'intelligence. Quitte à défriser les puristes, Noëmi Waysfeld & Blik fait souffler un vent juvénile sur les nouvelles musiques d'Europe de l'Est, quelque part entre les rondes mystiques de David Krakauer et le chant théâtral d'Ella Fitzgerald.

Après, « Kalyma », réunissant des chants de prisonniers sibériens, Noëmi Waysfeld & Blik présentent « ALFAMA » : direction Lisbonne et la langueur légendaire du fado qu'ils se réapproprient...en yiddish. Un choix aussi radical qu'étonnamment naturel, puisque les chants d'Amalia Rodrigues et les complaintes polonaises partagent des émotions et une sorte d'essence communes : la chanteuse Noëmi Waysfeld incarne et réunit avec talent ce passage de l'un à l'autre.

Un nouveau départ pour Noëmi Waysfeld & Blik (« regard », en yiddish), toujours prêt à se plonger avec inventivité dans des domaines qu'on croyait sanctuarisés. Le tout, avec une idée simple : faire vivre une langue et des musiques bien au-delà de leur public habituel, pour séduire aussi bien les amateurs de jazz, de musique contemporaine et d'émotions pures.



Mar 29 Nov 2016 : Horse Raddish
Cédric Chatelain
Flute, Saxophone soprano
Alexandre Leitao
Accordéon
Michel Schick
Clarinette, Clarinette basse
Michel Taïeb
Guitare, Voix
Simon Clavel
Batterie
François Puyalto
Basse

Horse Raddish

JazzKlezmer

Ce collectif d'improvisateurs avec le plaisir du jeu pour seule ambition, Horse Raddish s'est construit une solide réputation sur scène. Une musique du cœur qui contamine le corps, à écouter et à danser, assis ou debout.

« Ne demande pas ton chemin à quelqu'un qui le connaît, tu risquerais de ne pas t'égarer » ... érigeant cette pensée hébraïque en manifeste, Horse Raddish déplace les racines de la musique Klezmer en prenant bien soin de s'égarer sur des chemins de traverse où se croisent un rock'n roll « crunchy » et un jazz d'avant-garde et néanmoins ludique.

Ce collectif d'improvisateurs avec le plaisir du jeu pour seule ambition, Horse Raddish s'est construit une solide réputation sur scène. Une musique du cœur qui contamine le corps, à écouter et à danser, assis ou debout.

« Ne demande pas ton chemin à quelqu'un qui le connaît, tu risquerais de ne pas t'égarer » ... érigeant cette pensée hébraïque en manifeste, Horse Raddish déplace les racines de la musique Klezmer en prenant bien soin de s'égarer sur des chemins de traverse où se croisent un rock'n roll « crunchy » et un jazz d'avant-garde et néanmoins ludique.


Cédric Chatelain
Flute, Saxophone soprano
Alexandre Leitao
Accordéon
Michel Schick
Clarinette, Clarinette basse
Michel Taïeb
Guitare, Voix
Simon Clavel
Batterie
François Puyalto
Basse


VOUS DEVRIEZ AIMER


Mar 05 Mars
Moh! Kouyaté

Le géant de la soul londonienne !

Mer 06 Mars
Keyon Harrold

Le géant de la soul londonienne !

Ven 08 Mars
Sam 09 Mars
Omar

Le géant de la soul londonienne !