35 ans du NEW !
Aziza
Quand le grand bassiste Dave Holland s'entoure de son complice saxophoniste Chris Potter, du guitariste béninois Lionel Loueke et d'Eric Harland à la batterie, on peut sans conteste parler d'un quartette extraordinaire ! Quel bonheur de voir s'unir sur une même scène ces quatre virtuoses pour une réunion inhabituelle, une soirée rare à ne manquer sous aucun prétexte !
== Dave Holland ==
Depuis 1999, le bassiste Dave Holland dirige les meilleurs groupes acoustiques de jazz. Cela fait virtuellement cinq décennies que le bassiste et chef d'orchestre anglais se produit en concert. Après avoir été découvert par Miles Davis vers la fin des années '60, il s'est illustré dans de nombreux groupes d'improvisation et d'ensembles contemporains. Aujourd'hui, il s'est entouré d'un groupe extrêmement solide avec le saxophoniste Chris Potter, et le batteur Eric Hartland et le guitarist Lionel Loueke. Holland est le maître de la tonalité et du rythme. Sa musique est riche et kaléidoscopique.

Miles Davis l'a vu jouer pour la première fois en 1968 dans le fameux club de jazz de Ronny Scott à Londres. Davis a immédiatement identifié son talent, sa magnifique sonorité, son articulation parfaite, son timing impeccable et sa technique super rapide. Il a alors pu convaincre le jeune bassiste de venir renforcer son groupe à New York. Holland a joué sur trois albums de Miles dont les plus connus sont ‘Bitches Brew' et ‘In A Silent Way'. Holland est plus tard devenu l'une des voix dominantes du jazz.

Le son de sa basse est rond et constant. Les lignes de sa basse demandent une certaine attention, elles sont fort tendues et ont toujours l'air d'être parfaites. Mais durant toutes ses différentes expériences, Holland n'a jamais cessé de continuer de jouer avec un working band même si la formation de cet ensemble a régulièrement changé au cours des années. Le contrebassiste veut que ses musiciens soient de bons solistes. Ceux-ci laissent entendre leurs propres voix durant leur interprétation musicale tout en contribuant à l'ensemble.

Il explique sa philosophie de la musique en citant un autre jazzman, Sam Rivers qui disait : « Ne laisse rien de côté, joue tout. »

== Chris Potter ==
Saxophoniste américain, jeune prodige du ténor, inventif et versatile, le soliste favori du maître Dave Holland. Chris Potter explore les ressources du saxophone d'une façon qui vous coupera le souffle. C'est un talent exceptionnel, brillant, qui aime le risque, mais sans le moindre narcissisme. Il dispose d'immenses connaissances, mais il est aussi incroyablement intuitif. Pas étonnant, donc, que des solistes comme Jim Hall, Dave Holland ou Dave Douglas se pressent pour obtenir les services du jeune prodige. Potter explore les ressources du saxophone d'une façon qui vous coupera le souffle. C'est un talent exceptionnel, brillant, qui aime le risque, mais sans le moindre narcissisme."
Phénoménal saxophoniste au son profond et au jeu puissant, Chris Potter s'est forgé, depuis ses débuts professionnels à 13 ans, une impressionnante discographie riche d'une centaine d'apparitions en tant que sideman et de 15 albums en leader. Il a collaboré avec des musiciens comme Herbie Hancock, Pat Metheny, Jim Hall, Paul Motian, Ray Brown, John Scofield Dave Douglas, et a travaillé au sein du Mingus Big Band. Potter a enregistré sur ECM avec son mentor Dave Holland, avec Steve Swallow et Paul Motian. (FIP)

C'est quand même au ténor que Chris Potter continue de s'affirmer comme le sax le plus excitant de la scène actuelle. (Michel Contat)

== Lionel Loueke ==
Herbie Hancock le qualifie de « peintre musical » : sous les doigts du guitariste béninois Lionel Loueke, sourdent des paysages luxuriants, des tensions de couleurs vives, des aquarelles... Chez ce prodige, adoubé par Wayne Shorter, remarqué au sein du gotha du jazz (Charlie Haden, Jack DeJohnette, Kenny Barron...), il est aussi question de reliefs escarpés, de matière rugueuse, de chemins doux, ombragés.

= Ils en parlent =
Dave Holland, contrebassiste que Miles Davis arracha à l'Angleterre pour le mettre à la basse électrique, est l'un des plus grands musiciens de jazz de notre époque. Ses concerts sont à la mesure de son talent...
Un 17 novembre, en plein Paris, dans un lieu mythique, un concert avec des pointures exceptionnelles. Voilà ce que propose le New Morning : un quartet avec le grand contrebassiste Dave Holland, le saxophoniste torrentiel Chris Potter, l'étonnant guitariste Lionel Loueke, et enfin ce monstre de la batterie qu'est Eric Harland. Impératif. (Michel Contat, Télérama)

Dave Holland et son groove naturel s'illustrent depuis près de cinquante ans dans le milieu du jazz. Une carrière débutée entant qu'autodidacte et accélérée par Miles Davis - qui a la fin des années 60 décide de donner sa chance au jeune bassiste en le faisant jouer en remplacement de Ron Carter. Holland côtoie la légende vivante pendant plusieurs mois et participe à l'enregistrement de trois de ses albums : « Filles de Kilimanjaro », « In a Silent Way » et « Bitches Brew ». Le talent du britannique lui permet ensuite très vite de se lancer dans de nouveaux projets.

Aussi à l'aise avec le free jazz que la fusion, l'artiste virevolte entre les styles avec aisance et élégance. Des facilités dont Dave Holland use aussi bien pour jouer que pour composer, le résultat d'une technique irréprochable liée à un sens inné du rythme...(Arte)
== Line up ==
Dave Holland (Basse), Chris Potter (Saxophone), Lionel Loueke (Guitare), Eric Harland (Batterie)
+ D'INFOS
Retrouvez tous nos podcasts sur
Mixcloud iTunes Spotify Deezer
Vos commentaires
Prochains RDVs
  • DJ Set by Emanuela De Luca

    Bag of Goodies
    Dim 15 ► 15h00