Samedi 01/08/2015

Festival « All Stars »
Sam 01 Aot 2015 : Youngblood Brass Band
David Henzie-skogen
Batterie, Voix
Tom Reschke
Batterie
Conor Elmes
Batterie
Nat Mcintosh
Sousaphone
Zach Lucas
Saxophone alto, Saxophone ténor
Tony Barba
Clarinette basse, Saxophone ténor
Matt Hanzelka
Trombone
Joe Goltz
Trombone
Mike Boman
Trompette
Charley Wagner
Trompette

Youngblood Brass Band

FunkRap / Hip-HopSoul

Le Youngblood Brass Band mêle un flow hip-hop et une certaine arrogance punk à la folie carnavalesque de La Nouvelle-Orléans...

S'accaparant le hip-hop comme ses ancêtres de la Nouvelle-Orléans avaient, en leurs temps, investi le jazz, le Youngblood Brass Band allie avec grand talent sens de la tradition et attitude décomplexée. Sacrifiant donc joyeusement à l'esthétique cuivre et tambour pour embarquer le modèle du Brass Band dans de modernes aventures, la formation qui arpenta les routes du Wisconsin avant de sillonner l'Europe propose tous comptes faits l'un des plus réjouissants répertoires de la galaxie funk/soul/ hip-hop.

Fanfare composée de neuf membres venus de tous les Etats-Unis, Youngblood Brass Band a l'humeur festive contagieuse. Dès leurs débuts, ils se font remarquer en multipliant les collaborations avec invités de marque: Talib Kweli, Mike Ladd, Dj Skooly... Rapidement propulsés au-devant d'une scène hip hop, leur énergie ne tarde pas à se propager, en complément d'un deuxième album acclamé par la critique qui fédère auprès d'eux un public plus qu'enthousiaste, et de tous horizons. En parallèle, ils ont beaucoup œuvré dans l'éducation, en faisant le tour des universités américaines pour initier les étudiants à l'histoire de la musique de New Orleans, au jazz et à la culture hip-hop.

C'est l'histoire d'un alliage qui dure entre un vent de tradition néo-orléanaise et l'énergie urbaine versant rap (conscient et anticommercial) et funk. Car, s'il revendique les influences des emblématiques fanfares - Dirty Dozen et Rebirth en tête - de la Cité du Croissant, le Youngblood Brass Band mêle un flow hip-hop et une certaine arrogance punk à la folie carnavalesque de La Nouvelle-Orléans depuis 1994. L'année où, dans un lycée du Wisconsin, l'épatant soubassophoniste et compositeur Nat McIntosh, dit «The Warrior», et le caisse-clairiste et MC Dave Skogen ont créé cette bande percutante complétée par deux trombonistes, trois trompettistes, un saxophoniste et deux percussionnistes. Remarqué par ses collaborations avec Talib Kweli et Mike Ladd, le Youngblood débarque pour une tournée française avec son dernier album, « Pax Volumi », sorti l'an dernier chez Tru Thoughts. (D.Queillé, Liberation )

Le Youngblood Brass Band mêle un flow hip-hop et une certaine arrogance punk à la folie carnavalesque de La Nouvelle-Orléans...

S'accaparant le hip-hop comme ses ancêtres de la Nouvelle-Orléans avaient, en leurs temps, investi le jazz, le Youngblood Brass Band allie avec grand talent sens de la tradition et attitude décomplexée. Sacrifiant donc joyeusement à l'esthétique cuivre et tambour pour embarquer le modèle du Brass Band dans de modernes aventures, la formation qui arpenta les routes du Wisconsin avant de sillonner l'Europe propose tous comptes faits l'un des plus réjouissants répertoires de la galaxie funk/soul/ hip-hop.

Fanfare composée de neuf membres venus de tous les Etats-Unis, Youngblood Brass Band a l'humeur festive contagieuse. Dès leurs débuts, ils se font remarquer en multipliant les collaborations avec invités de marque: Talib Kweli, Mike Ladd, Dj Skooly... Rapidement propulsés au-devant d'une scène hip hop, leur énergie ne tarde pas à se propager, en complément d'un deuxième album acclamé par la critique qui fédère auprès d'eux un public plus qu'enthousiaste, et de tous horizons. En parallèle, ils ont beaucoup œuvré dans l'éducation, en faisant le tour des universités américaines pour initier les étudiants à l'histoire de la musique de New Orleans, au jazz et à la culture hip-hop.

C'est l'histoire d'un alliage qui dure entre un vent de tradition néo-orléanaise et l'énergie urbaine versant rap (conscient et anticommercial) et funk. Car, s'il revendique les influences des emblématiques fanfares - Dirty Dozen et Rebirth en tête - de la Cité du Croissant, le Youngblood Brass Band mêle un flow hip-hop et une certaine arrogance punk à la folie carnavalesque de La Nouvelle-Orléans depuis 1994. L'année où, dans un lycée du Wisconsin, l'épatant soubassophoniste et compositeur Nat McIntosh, dit «The Warrior», et le caisse-clairiste et MC Dave Skogen ont créé cette bande percutante complétée par deux trombonistes, trois trompettistes, un saxophoniste et deux percussionnistes. Remarqué par ses collaborations avec Talib Kweli et Mike Ladd, le Youngblood débarque pour une tournée française avec son dernier album, « Pax Volumi », sorti l'an dernier chez Tru Thoughts. (D.Queillé, Liberation )


David Henzie-skogen
Batterie, Voix
Tom Reschke
Batterie
Conor Elmes
Batterie
Nat Mcintosh
Sousaphone
Zach Lucas
Saxophone alto, Saxophone ténor
Tony Barba
Clarinette basse, Saxophone ténor
Matt Hanzelka
Trombone
Joe Goltz
Trombone
Mike Boman
Trompette
Charley Wagner
Trompette


VOUS DEVRIEZ AIMER


Sam 29 Juin
Echoes Of

Jeu 04 Juillet
Brooklyn Funk Essentials

Ven 05 Juillet
Brittany Davis

Lun 08 Juillet
Baco Exu Do Blues