Nouvel album : "Synthesis"
Au terme d'une longue parenthèse consacrée au jazz acoustique, Gaël Horellou revient à la fusion avec « Synthesis », un album planant et radicalement moderne, à la croisée des chemins entre jazz, dub, électro et musique contemporaine.
« Synthesis » se positionne dans la continuité de l'album « Explorations » : un son planant et radicalement moderne, au service d'une musique sachant rester fidèle au jazz et à l'engagement esthétique et spirituel des ainés (John et Alice Coltrane, Pharoah Sanders, Yusef Lateef,...).

Les machines sont utilisées pour dresser un décor multidimensionnel dans lequel évoluent les musiciens, sans pour autant que soient reniés les fondamentaux du jazz : le jeu, le rythme, l'harmonie et l'improvisation.

Au-delà du jazz, les influences présentes dans « Synthesis » sont très diverses, allant de la musique contemporaine (Terry Riley, Steve Reich...) au dub électro (Bill Laswell, Mad Professor,...).

Enregistré live à la Rodia (Besançon), cet album a été réalisé par Dominique « Dume » Poutet aka Otisto 23.

À 40 ans, Gaël Horellou atteint une sorte de plénitude artistique. Qu'un disque pareil puisse exister en 2015 redonne un peu de confiance en l'avenir. Non, la musique n'est pas encore réduite à l'état de papier peint sonore et peut encore arpenter des territoires vierges. (L'Echo républicain)

Une joie sans mélange, communicative... mieux : épidémique ! (Citizen Jazz)

Ce disque a quelque chose de cosmique, d'explosif, de chatoyant. Synthesis affiche un panache contagieux. (Jazz News)

Gaël Horellou explore ses univers de référence et les élargit en bonne compagnie (Culture Jazz)

L'album « Synthesis » est en écoute sur ► http://www.dtcrecords.org/synthesis

!!! Concert unique à ne pas manquer !!!

2ème partie : NASTY FACTORZ (jazz'n'bass)
== Line up ==
David Patrois (Vibraphone), Viktor Nyberg (Contrebasse), Antoine Paganotti (Batterie), Gael Horellou (Programmation, Saxophone alto, Saxophone soprano)
+ D'INFOS
Vos commentaires