Andréa Motis a déjà séduit les plus grands à commencer par l'immense Quincy Jones. C'est une incroyable découverte que celle de cette toute jeune trompettiste-saxophoniste-chanteuse barcelonaise. A 19 ans, elle a déjà non seulement une maîtrise technique parfaite et une sonorité superbe quel que soit l'instrument, mais en plus un sens du jazz tout à fait exceptionnel.
Coachée dès son plus jeune âge par celui qui fut son heureux professeur au conservatoire, le saxophoniste et contrebassiste Joan Chamorro (qui a une belle carrière derrière lui puisqu'il a joué avec Slide Hampton, Stevie Wonder, Randy Brecker et les Manhattan Transfer entre autres), elle a développé une rare sensibilité qui lui permet d'allier puissance et délicatesse dans son jeu. Sur chaque phrase, sur chaque note, elle sait mettre l'inflexion qui va faire passer le message et l'émotion auprès du public.

Dans son Espagne natale, Andrea Motis ravit les cœurs par milliers et remplit aisément des salles immenses. Son jeune âge et sa voix puissante ne sont pas étrangers au phénomène. Le fait qu'elle reprenne en voix de tête des titres comme le « Hallelujah » de Leonard Cohen, le « My Funny Valentine » de Chet Baker ou le « Desafinado » de Jobim aide aussi bien entendu. Elle dit, pour sa part, admirer des chanteuses comme Billie Holiday et Sarah Vaughan.

« A jazz celebrity is born » (The Guardian)
« Here talent is undoubted » (All About Jazz)
== Line up ==
Andrea Motis (Trompette, Voix), Joan Chamorro (Contrebasse, Saxophone, Voix), Ignasi Terraza Torra (Orgue Hammond, Piano), Eseteve Pi (Batterie), Josep Traver (Guitare)
+ D'INFOS
Vos commentaires