1ère partie : DJ SIMSIMA (No(w) Futur)
Si c'est par la porte du jazz que Karriem Riggins est entré dans le monde de la musique, c'est clairement ses fenêtres ouvertes sur le hip hop qui l'auront aidé à devenir quelqu'un. Et pour cause, celui qui fut élève du bassiste de jazz Ray Brown et qui a accompagné certains des plus grands musiciens du genre, aura surtout posé son nom aux crédits d'albums signés par d'incontournables artistes de la musique urbaine. Common, Slum Village, Talib Kweli, The Roots sont en effet quelques-uns des grands pontes qui ne regrettent toujours pas qu'il ait mis le nez dans leurs productions. Et que dire de J-Dilla ? La légende dit que c'est Riggins qui aurait mis le sample de Bobby Caldwell entre ses mains pour qu'il fasse du « The Light » de Common ce qu'il est devenu. Mieux, c'est notre homme qui aurait terminé « The Shining », cet opus de Jay Dee aux trois quarts achevés au moment de sa disparition.
== Line up ==
Karriem Riggins (Batterie), Mike Jellick (Claviers, Piano), Damon Warmack (Basse), Dj Dummy (D.J.)
+ D'INFOS
Vos commentaires