Figure emblématique de la scène afro-cubaine parisienne, le trompettiste et chef d'orchestre Ernesto "Tito" Puentes a dirigé ou accompagné les plus grandes formations de jazz. Depuis près de 20 ans, il dirige son propre orchestre de 21 musiciens et nous propose une musique riche et raffinée, à la croisée des cultures (l'afro-cubanisme) et des influences dont le maestro s'est nourri au cours de sa longue carrière.
Né à cuba, il joue dès l'âge de 17 ans au Pompillon, célèbre club de la Havane et commence à jouer dans l'orchestre de Arsénio RODRIGUEZ (l'aveugle merveilleux). Peu de temps après, CHAPPOTIN prend la direction de l'orchestre de Arsénio RODRIGUEZ et emploie définitivement Ernesto "TITO" PUENTES au sein du CHAPPOTIN Y SU CONJUNTO TODOS ESTRELLAS. En 1953, à la suite d'une tournée de trois mois en Espagne avec CHAPPOTIN, Ernesto "TITO" PUENTES s'installe à Paris, où il va rapidement s'imposer sur la scène afro-cubaine alors à la mode. Il assume la direction musicale et la trompette dans l'orchestre de Sonny GREY, et apporte sa touche latino à des orchestres de jazz tels que ceux de Benny BENNET, Roberto BAMVOUSI, Émilien ANTILE. Il intègre aussi des orchestres de rythm'n blues et de blues, notamment avec Luther ALLISON. Il accompagne des musiciens tel que Claude FRANÇOIS, Joe DASSIN et Sylvie VARTAN, ses qualités de musicien et son expérience des sections de cuivres font qu'Eddy MITCHELL l'engage pour diriger son orchestre. Il fut également trompettiste attitré de la formation de jazz CARAVANSERAIL. En 1980, il fonde LOS SALSEROS, qui fut l'un des premiers groupe en France à jouer ce qu'on appelle aujourd'hui la Salsa. Il dirigea le big-band de Manu DIBANGO lors de l'édition 95 de "Banlieues Bleues". En tant qu'arrangeur, il a participé à environ 200 enregistrements de musiques afro-cubaines et africaines. Il enseigne aussi le travail d'orchestre à de jeunes musiciens ainsi qu'à des musiciens confirmés. Il est à noter qu'il fût l'un des premiers à travailler dans un cadre pédagogique en intégrant les évolutions, de 1804 (indépendance d'Haïti) à nos jours, des différents rythmes de la musique afro-cubaine. Digne héritier de Mario BAUZA, il perpétue son oeuvre dans sa manière d'enseigner. Il dirige aujourd'hui son propre Big-band composé d'une chanteuse et de 20 musiciens. Les arrangements de "TITO" donnent un relief et une texture particulière à la musique afro- cubaine. Sur scène, le big band s'avère être une machine parfaitement rodée à toutes les subtilités rythmiques de cette musique. Les mises en places énergiques et impressionnantes du maestro mettent en valeur une section de cuivres irréprochable, derrière laquelle les percussions surchauffées ne laissent aucun répit. Généreuse et sophistiquée, la musique de Ernesto "TITO" PUENTES est une invitation à la fête.
== Line up ==
Ernesto Tito Puentes (Trompette)
+ D'INFOS
Vos commentaires