Concert à l'occasion de la sortie de son nouvel album « Périple en Sound Painting / Bric à Brac » le 14 avril 2011 - Cristal Records – Harmonia Mundi
Deux ans après « Very Sensitive », le Bernica Octet emmené par le saxophoniste – compositeur- François Jeanneau, sort dans les bacs un double album : « Bric à Brac » et « Périple en Soundpainting » (Sortie avril 2011 ; Label Cristal Record ; dist. Harmonia Mundi).
Un double CD qui inaugure un enrichissement et une diversification dans le projet artistique de l'orchestre.

Ainsi « Bric à Brac » représente une certaine continuité stylistique par rapport au précédent album, continuité due à la plume de François Jeanneau, mais dans un idiome plus aventureux et plus détaché de certaines influences jazzistiques. Quatre vents qui évoluent, d'un point de vue harmonique au sein d'une écriture dense et resserrée, dans des tons tantôt sombres et inquiétants, tantôt dans des couleurs irisées et éclatantes ; l'ensemble soutenu par une section rythmique oscillant avec aisance entre des rythmiques binaires surpuissantes, des climats minimalistes ou de grandes envolées rubato.
Il est à noter que deux pièces sont de Pierre Boespflug et que les talents individuels des autres compositeurs du groupe sont également sollicités en « live ».

L'autre CD « Périple en Soundpainting » est le point de départ d'une nouvelle aventure sonore prometteuse et passionnante autour d'un jeune langage artistique : le Soundpainting.
Ce discours initié gestuellement par le Soundpainter permet une organisation structurante « in situ » et en temps réel des sons, rythmes, mélodies, harmonies, mots ou textes, donc de ce qui ressort de l'acoustique puisque nous sommes dans le format d'un CD. (Mais le projet « live » est plus ambitieux puisqu'il concerne également les arts visuels)

Il semblerait qu'il s'agit d'une des premières tentatives, pour une formation d'improvisateurs issus du jazz, d'oser l'enregistrement de cette incroyable aventure sonore ; mais le Bernica octet est en de bonnes mains puisque le Soundpainter n'est autre que François Jeanneau, ambassadeur en France et en Europe de cette discipline, lui-même travaillant régulièrement avec son fondateur Walter Thomson et distillant sans parcimonie ce langage dans le cadre d'orchestres d'improvisateurs, d'ensembles de musique classique, d'orchestres d'harmonie ou dans les cours de formation musicale des conservatoires ou écoles de musique.

La sortie de double album apparaît comme le formidable contrepoint artistique d'un vaste projet de Résidence Régionale inauguré et soutenu par le Conseil Régional de Lorraine autour du Bernica Octet et du Soundpainting, projet accueilli par le Centre Culturel André Malraux de Vandœuvre-lès-Nancy et qui se poursuit sur trois années (2010 - 2012), avec de multiples partenaires régionaux et structures de diffusion.

Cette mise en résidence permet et permettra au fil de ces années l'émergence et l'élaboration de multiples projets transdisciplinaires (musique, théâtre, danse, vidéo, arts circassiens) mais aussi de projets réunissant sur la même scène, amateur et professionnels ; enfants, adolescents et adultes ; artistes débutants ou expérimentés.

Le Bernica Octet fait partie de l'association Grands Formats, association regroupant les meilleures grandes formations de l'hexagone.
== Line up ==
François Jeanneau (Saxophone soprano), René Dagognet (Bugle, Trompette), François Guell (Saxophone alto), Jean Lucas (Trombone), Pierre Boespflug (Piano), Denis Moog (Guitare), Jean-Luc Deat (Contrebasse), Christian Mariotto (Contrebasse)
+ D'INFOS
Vos commentaires