The Creole Choir of Cuba publie « Tande-La », un sensationnel hommage à leurs ancêtres haïtiens, arrivés à Cuba pour travailler dans les plantations de sucre et de café dans des conditions proches de l'esclavage. Elevés dans la ville et province sucrière de Camagüey au centre de Cuba, ces quatre hommes et six femmes sont tous issus du choeur de cette ville, la troisième du pays, également reconnue par l'Unesco pour son architecture (celle du centre historique, bâti par les colons espagnols au XVIe siècle). Egalement connu sous le nom de « Desandann » (les descendants), The Creole Choir of Cuba a été fondé en 1994 pendant la « période spéciale » sur l'Ile, celle de la chute de l'U.R.S.S. et de la fin du soutien économique soviétique à la « révolution » cubaine. Un temps où la nourriture, les médicaments et l'électricité se faisaient extrêmement rares à Cuba. C'est donc à cette époque que certains des membres du choeur officiel de Camagüey décidèrent de se réapproprier les chants de lutte et de résistance de leurs aïeux haïtiens. Emmenés par la directrice de choeur Emilia Diaz Chavez, les chants sont offerts en créole, par ailleurs deuxième langue de Cuba, ce créole que les esclaves africains ont façonné au fil des siècles, en mêlant les dialectes amérindiens, l'espagnol, l'anglais et le français. Au delà de la langue, c'est aussi de l'apport de la culture haïtienne à la culture cubaine dont il est question. Une véritable influence enrichie à chacune des trois vagues d'immigration successives des haïtiens à Cuba, celle des colons français de l'ile de Saint Domingue venus avec leurs esclaves - environ 30000- à la fin du XVIIIe siècle (la révolution haïtienne à Saint Domingue aboutira à l'indépendance de la partie ouest de l'ile, Haïti, en 1804), puis celle des années 1920-1940, où se développe à Cuba l'industrie sucrière et enfin dans les années 80, une immigration de boat people fuyant un des pays les plus pauvre des Amériques. Ce sont ces moments, ces histoires, ces vies, ce déracinement que le Créole Choir of Cuba nous propose de partager ici à travers un hommage vibrant servit par des voix profondes, émouvantes et charismatiques. Uniquement accompagnées de subtiles percussions, ces voix sont mises au service d'un répertoire de chansons traditionnelles haïtiennes, de chansons plus actuelles, mais également de chansons d'inspiration cubaine, du son, guaguanco, cha cha cha. Les polyphonies complexes du choeur ainsi que ses prestations scéniques ont été acclamées par le public et la presse partout où il s'est produit. C'est désormais à nous de profiter de ce que tout ceux qui les ont croisés appellent un «spectacle total». D'ailleurs « Tande-La », le titre de l'album veut dire « écouter », ce que l'on ne saurait assez vous inviter à faire.
The Creole Choir of Cuba a été fondé en 1994, certains des membres du chœur officiel de Camagüey décidèrent de se réapproprier les chants de lutte et de résistance de leurs aïeux haïtiens. Le Créole Choir of Cuba nous propose de partager l'histoire, la vie, le déracinement de ce peuple à travers un hommage vibrant servit par des voix profondes, émouvantes et charismatiques seulement accompagnées de subtiles percussions. Des voix mises au service d'un répertoire de chansons traditionnelles haïtiennes, de chansons plus actuelles mais également de chansons d'inspiration cubaine, du son, guaguanco, cha cha cha. Les polyphonies complexes du chœur ainsi que ses prestations scéniques ont été acclamées par le public et la presse partout où il s'est produit.
== Line up ==
Rogelio Torriente (Percussions), Fidel Miranda (Voix), Teresita Miranda (Voix), Marcelo Luis (Voix), Dalio Vital (Voix), Emilia Diaz Chavez (Voix), Yordanka Fajardo (Voix), Irian Montejo (Voix), Marina Fernandes (Voix), Yara Diaz (Voix)
Vos commentaires
Prochains RDVs
en direct du New Morning
  • Damn Right In Ya Ears

    Sam 20 Juil ► 12h00
    La playlist de Real Muzul
    New Morning Radio