Samedi 09/02/2008

Festival Accords Croises
Sam 09 Fv 2008 : Trio Chemirani
Keyvan Chemirani
Percussions, Riqq, Udu, Zarb
Bijan Chemirani
Percussions
Djamchid Chemirani
Daf, Percussions, Zarb
Renaud Garcia-Fons
Contrebasse

Trio Chemirani

Invite Renaud Garcia-Fons

La musique iranienne est un des reflets du rayonnement d'une civilisation passée maître dans l'art du raffinement. La pratique de la percussion zarb est d'une grande richesse sonore doublée d'une technique instrumentale toute en finesses et ornementations. Élèves de Djamchid, ses deux fils Keyvan et Bijan sont depuis quelques années des percussionnistes recherchés.

Depuis de nombreuses années, le Trio Chemirani explore les arcanes du rythme en jouant sur la richesse des timbres et la polyrythmie dans un dialogue vertigineux où se côtoient science et plaisir ludique. Toujours ouverts à la rencontre, ensemble ou séparément, ils partagent depuis de nombreuses années la scène des plus grands musiciens issus de cultures et de traditions différentes (Mohamad Reza Shadjarian, Daryoush Tala'i, mais aussi Ross Daly, Jean-Marie Machado, Sylvain Luc, ou encore Serge Teyssot Gay ...). Cette fois c'est la route de Renaud Garcia-Fons qu'ils ont eu envie de croiser.
Au-delà de la dextérité et du contrôle stupéfiant sur l'instrument c'est le chant intérieur large et profond de Renaud Garcia-Fons qui a séduit le trio et provoqué la rencontre. Nourri de différentes influences (jazz, flamenco, indiennes, moyennes orientales, afro-cubaines) Renaud Garcia-Fons,
contrebassiste virtuose, se prête volontiers au dialogue. L'improvisation est pour lui une richesse immense, une sorte d'enjeu spirituel qui le transporte.

La musique iranienne est un des reflets du rayonnement d'une civilisation passée maître dans l'art du raffinement. La pratique de la percussion zarb est d'une grande richesse sonore doublée d'une technique instrumentale toute en finesses et ornementations. Élèves de Djamchid, ses deux fils Keyvan et Bijan sont depuis quelques années des percussionnistes recherchés.

Depuis de nombreuses années, le Trio Chemirani explore les arcanes du rythme en jouant sur la richesse des timbres et la polyrythmie dans un dialogue vertigineux où se côtoient science et plaisir ludique. Toujours ouverts à la rencontre, ensemble ou séparément, ils partagent depuis de nombreuses années la scène des plus grands musiciens issus de cultures et de traditions différentes (Mohamad Reza Shadjarian, Daryoush Tala'i, mais aussi Ross Daly, Jean-Marie Machado, Sylvain Luc, ou encore Serge Teyssot Gay ...). Cette fois c'est la route de Renaud Garcia-Fons qu'ils ont eu envie de croiser.
Au-delà de la dextérité et du contrôle stupéfiant sur l'instrument c'est le chant intérieur large et profond de Renaud Garcia-Fons qui a séduit le trio et provoqué la rencontre. Nourri de différentes influences (jazz, flamenco, indiennes, moyennes orientales, afro-cubaines) Renaud Garcia-Fons,
contrebassiste virtuose, se prête volontiers au dialogue. L'improvisation est pour lui une richesse immense, une sorte d'enjeu spirituel qui le transporte.


Keyvan Chemirani
Percussions, Riqq, Udu, Zarb
Bijan Chemirani
Percussions
Djamchid Chemirani
Daf, Percussions, Zarb
Renaud Garcia-Fons
Contrebasse

Sam 09 Fv 2008 : Battements au Coeur de l'Orient

Battements au Coeur de l'Orient

Rencontre Inde, Iran et Grèce. Keyvan, Maryam et Bijan Chemirani, avec Swati Natekar, Prabhu Edouard, Stelios Petrakis et Henri Tournier.

Keyvan Chemirani poursuit son périple à travers les cultures musicales en s'associant ce soir à des musiciens hindoustanis et grec. Un des sésames de cette rencontre est le rythme associant les percussions iraniennes et les tabla de Prabhu Edouard. L'Inde du Nord sera également représentée par la voix pleine de charme de Swati Natekar, spécialiste du ghazal, forme musicale et poétique issue d'une symbiose entre les deux univers de l'Inde du Nord et de l'Iran. La vièle lyre du Crétois Stelios Petrakis, collaborateur régulier des Chemirani, sera là pour nous rappeler que les frontières entre Orient et Occident n'ont jamais créé d'isolats et que les deux civilisations se sont enrichies au cours des siècles par des échanges réciproques, y compris au niveau artistique. Ces « battements au coeur de l'Orient » vont conduire ces mondes musicaux à se rapprocher et à s'interpénétrer, en conservant leurs différences, ouvrant large la porte au dialogue pour une musique à la fois sensuelle, savante et dynamique.

Rencontre Inde, Iran et Grèce. Keyvan, Maryam et Bijan Chemirani, avec Swati Natekar, Prabhu Edouard, Stelios Petrakis et Henri Tournier.

Keyvan Chemirani poursuit son périple à travers les cultures musicales en s'associant ce soir à des musiciens hindoustanis et grec. Un des sésames de cette rencontre est le rythme associant les percussions iraniennes et les tabla de Prabhu Edouard. L'Inde du Nord sera également représentée par la voix pleine de charme de Swati Natekar, spécialiste du ghazal, forme musicale et poétique issue d'une symbiose entre les deux univers de l'Inde du Nord et de l'Iran. La vièle lyre du Crétois Stelios Petrakis, collaborateur régulier des Chemirani, sera là pour nous rappeler que les frontières entre Orient et Occident n'ont jamais créé d'isolats et que les deux civilisations se sont enrichies au cours des siècles par des échanges réciproques, y compris au niveau artistique. Ces « battements au coeur de l'Orient » vont conduire ces mondes musicaux à se rapprocher et à s'interpénétrer, en conservant leurs différences, ouvrant large la porte au dialogue pour une musique à la fois sensuelle, savante et dynamique.




VOUS DEVRIEZ AIMER


Jeu 13 Juin
Apollo Brown & Philmore Greene

Ven 14 Juin
Santrofi

Sam 15 Juin
La Petite Ecurie

Mer 19 Juin
Jah Prince & The Prophets