Jeudi 07/02/2008

Festival Accords Croises
Jeu 07 Fv 2008 : Dans le Chant des Voisins : les Tziganes

Dans le Chant des Voisins : les Tziganes

Avec La Compagnie des Glotte-Trotters, Erika Serre, l'Ensemble Gipsy Project, Dion Constantin Lacatus, Mihai Robertino, Vasile Darnea et invités

Direction artistique : Martina A. Catella, Annie Couture, Constantin Lacatus

Martina A. Catella, professeur de chant et ethnomusicologue, dirige depuis plusieurs années les Glotte-Trotters, ensemble vocal à l'écoute des musiques des autres cultures. Convaincue avec Annie Couture que cet échange ne doit pas se limiter à l'imitation d'enregistrements, mais se développer grâce à une pratique commune, elles ont fusionné en créant une compagnie de jeunes chanteurs, porteurs de ces valeurs éthiques, techniques et esthétiques
venues du monde entier. Ce concert qui s'inscrit dans un projet plus général, intitulé « le tour du monde en 80 chants » résulte à la fois d'une collaboration avec Esma Redzepova, la grande chanteuse rom de Macédoine et d'une résidence autour de « l'esprit de la musique tzigane » dirigée par le virtuose du cymbalum et chanteur, Constantin Lacatus et « la nouvelle voix tzigane »Erika Serre. De leur côté, les musiciens de l'Ensemble Gypsy Project participent d'une culture ouverte à de multiples influences. Constantin Lacatus, s'il a longtemps joué dans un groupe aussi prestigieux que Urs Karpatz, est également un maître de la musique classique occidentale, à l'instar de ses compagnons, le contrebassiste Mihai Robertino, ou le violoniste Vasile Darnea. Constantin a également composé plusieurs musiques de films dont celle de la dernière oeuvre de Jean-Jacques Annaud, « Sa Majesté Minor ».

Avec La Compagnie des Glotte-Trotters, Erika Serre, l'Ensemble Gipsy Project, Dion Constantin Lacatus, Mihai Robertino, Vasile Darnea et invités

Direction artistique : Martina A. Catella, Annie Couture, Constantin Lacatus

Martina A. Catella, professeur de chant et ethnomusicologue, dirige depuis plusieurs années les Glotte-Trotters, ensemble vocal à l'écoute des musiques des autres cultures. Convaincue avec Annie Couture que cet échange ne doit pas se limiter à l'imitation d'enregistrements, mais se développer grâce à une pratique commune, elles ont fusionné en créant une compagnie de jeunes chanteurs, porteurs de ces valeurs éthiques, techniques et esthétiques
venues du monde entier. Ce concert qui s'inscrit dans un projet plus général, intitulé « le tour du monde en 80 chants » résulte à la fois d'une collaboration avec Esma Redzepova, la grande chanteuse rom de Macédoine et d'une résidence autour de « l'esprit de la musique tzigane » dirigée par le virtuose du cymbalum et chanteur, Constantin Lacatus et « la nouvelle voix tzigane »Erika Serre. De leur côté, les musiciens de l'Ensemble Gypsy Project participent d'une culture ouverte à de multiples influences. Constantin Lacatus, s'il a longtemps joué dans un groupe aussi prestigieux que Urs Karpatz, est également un maître de la musique classique occidentale, à l'instar de ses compagnons, le contrebassiste Mihai Robertino, ou le violoniste Vasile Darnea. Constantin a également composé plusieurs musiques de films dont celle de la dernière oeuvre de Jean-Jacques Annaud, « Sa Majesté Minor ».



Jeu 07 Fv 2008 : Trio Erik Marchand
Erik Marchand
Voix
Titi Robin
Oud
Keyvan Chemirani
Zarb

Trio Erik Marchand

Le trio de ces musiciens d'exception doit certainement nous apporter bien des surprises, rigueur et improvisation devant se mêler tout au long de ce dialogue musical interculturel.

Après avoir suivi un enseignement des plus traditionnels auprès de Manu Kerjean, un agriculteur du centre de la Bretagne, Erik Marchand avait fait sensation, il y a déjà de nombreuses années, en alliant le chant breton traditionnel au oud arabe et aux percussions de l'Inde du Nord. Il devait ensuite étendre cet appel des musiques d'ailleurs en enregistrant avec des musiciens rom des Balkans. Avec son complice Titi Robin, pratiquant aussi bien le oud que le bouzouq, il s'est de nouveau imprégné de ces musiques nomades en se plongeant dans l'univers musical de l'Inde du Nord. La rencontre avec Keyvan Chemirani paraissait dès lors inévitable. Ayant lui-même bénéficié de l'enseignement traditionnel du zarb sous la houlette de son père Djamchid, Keyvan possède cette soif de rencontres, que ce soit avec des musiciens du Mali, de l'Inde, de Grèce, du Pakistan ou du monde arabe.

Le trio de ces musiciens d'exception doit certainement nous apporter bien des surprises, rigueur et improvisation devant se mêler tout au long de ce dialogue musical interculturel.

Après avoir suivi un enseignement des plus traditionnels auprès de Manu Kerjean, un agriculteur du centre de la Bretagne, Erik Marchand avait fait sensation, il y a déjà de nombreuses années, en alliant le chant breton traditionnel au oud arabe et aux percussions de l'Inde du Nord. Il devait ensuite étendre cet appel des musiques d'ailleurs en enregistrant avec des musiciens rom des Balkans. Avec son complice Titi Robin, pratiquant aussi bien le oud que le bouzouq, il s'est de nouveau imprégné de ces musiques nomades en se plongeant dans l'univers musical de l'Inde du Nord. La rencontre avec Keyvan Chemirani paraissait dès lors inévitable. Ayant lui-même bénéficié de l'enseignement traditionnel du zarb sous la houlette de son père Djamchid, Keyvan possède cette soif de rencontres, que ce soit avec des musiciens du Mali, de l'Inde, de Grèce, du Pakistan ou du monde arabe.


Erik Marchand
Voix
Titi Robin
Oud
Keyvan Chemirani
Zarb


VOUS DEVRIEZ AIMER


Jeu 27 Juin
Marina Sena

Ven 28 Juin
Alfredo Rodriguez

Sam 29 Juin
Echoes Of

Mer 03 Juillet
Monty Alexander

Festival « All Stars »

Marina Sena

Festival « All Stars »

Alfredo Rodriguez

Festival « All Stars »

Echoes Of

Festival « All Stars »

Monty Alexander