Jeudi 25/04/2024

Jeu 25 Avr 2024 : Monsieur Mâlâ
Balthazar Naturel
Cor, Saxophone
Robin Antunes
Mandoline, Violon
Nicholas Vella
Claviers
Swaeli Mbappé
Basse
Yoann Danier
Batterie

Monsieur Mâlâ

Release party

Le New Morning accueille l'avant-garde de la nouvelle et foisonnante scène jazz fusion française avec l'énigmatique Monsieur Mâlâ. Après une série de singles, le quintet parisien présente son tout premier album, sublimé par la diversité culturelle de ses membres. Une approche musicale à 360 degrés : le jazz, le rock, le funk, l'électro, l'Afrique, les Caraïbes... Avec en socle commun un amour infini pour les grooves en tous genres et la musique improvisée.

« My name is Monsieur MÂLÂ I'm not a human, I'm a machine. ». Les paroles de Storyteller, qui introduisent le premier album de Monsieur MÂLÂ, font office de présentation : le quintet est une machine dont la conception serait empirique et la production organique, capable de nous raconter des histoires au moyen de musiques instrumentales.

Ses rouages ont pour noms Nicholas Vella (piano, claviers), Swaeli Mbappé (basse), Yoann Danier (batterie), Robin Antunes (violon, mandoline) et Balthazar Naturel (saxophones, cor anglais). Ces fortes personnalités, dont les complicités sont anciennes, sont tous des leaders ou des sidemen reconnus dans la sphère du jazz et de ses satellites. Leurs bagages techniques, leurs influences cosmopolites et leurs âmes voyageuses touillent une décoction de funk et de rock, de musiques africaines et caribéennes, tout en ingérant les nouvelles tendances urbaines et électroniques. Rien n'est collé ni fusionné, tout circule. Ce sentiment de fluidité prévaut sur un album ne ressemblant à aucun autre, et qui ne pouvait qu'être titré du nom de Monsieur MÂLÂ. Baptisé en référence au chapelet utilisé pour la récitation des mantras, le collectif cherche et atteint la transcendance, en studio comme sur scène où sa réputation remplit les salles. Écriture et improvisation, charisme et interaction, chahut et quiétude, mais aussi groove, liesse, élévation... Dans cette même quête de plénitude, les cinq compositeurs alternent des propositions intimes, en osant exprimer leurs joies ou leurs peines, sublimées par le collectif.

Tantôt poignant ou dansant, souvent les deux à la fois, ce collectif est une machine dont les composants sont tout sauf des robots. Human after all.

Production : New Morning

Le New Morning accueille l'avant-garde de la nouvelle et foisonnante scène jazz fusion française avec l'énigmatique Monsieur Mâlâ. Après une série de singles, le quintet parisien présente son tout premier album, sublimé par la diversité culturelle de ses membres. Une approche musicale à 360 degrés : le jazz, le rock, le funk, l'électro, l'Afrique, les Caraïbes... Avec en socle commun un amour infini pour les grooves en tous genres et la musique improvisée.

« My name is Monsieur MÂLÂ I'm not a human, I'm a machine. ». Les paroles de Storyteller, qui introduisent le premier album de Monsieur MÂLÂ, font office de présentation : le quintet est une machine dont la conception serait empirique et la production organique, capable de nous raconter des histoires au moyen de musiques instrumentales.

Ses rouages ont pour noms Nicholas Vella (piano, claviers), Swaeli Mbappé (basse), Yoann Danier (batterie), Robin Antunes (violon, mandoline) et Balthazar Naturel (saxophones, cor anglais). Ces fortes personnalités, dont les complicités sont anciennes, sont tous des leaders ou des sidemen reconnus dans la sphère du jazz et de ses satellites. Leurs bagages techniques, leurs influences cosmopolites et leurs âmes voyageuses touillent une décoction de funk et de rock, de musiques africaines et caribéennes, tout en ingérant les nouvelles tendances urbaines et électroniques. Rien n'est collé ni fusionné, tout circule. Ce sentiment de fluidité prévaut sur un album ne ressemblant à aucun autre, et qui ne pouvait qu'être titré du nom de Monsieur MÂLÂ. Baptisé en référence au chapelet utilisé pour la récitation des mantras, le collectif cherche et atteint la transcendance, en studio comme sur scène où sa réputation remplit les salles. Écriture et improvisation, charisme et interaction, chahut et quiétude, mais aussi groove, liesse, élévation... Dans cette même quête de plénitude, les cinq compositeurs alternent des propositions intimes, en osant exprimer leurs joies ou leurs peines, sublimées par le collectif.

Tantôt poignant ou dansant, souvent les deux à la fois, ce collectif est une machine dont les composants sont tout sauf des robots. Human after all.


Balthazar Naturel
Cor, Saxophone
Robin Antunes
Mandoline, Violon
Nicholas Vella
Claviers
Swaeli Mbappé
Basse
Yoann Danier
Batterie


VOUS DEVRIEZ AIMER


Ven 19 Juillet
Céu

Nouvel album : "Iboru"

Sam 20 Juillet
Butcher Brown

Nouvel album : "Iboru"

Lun 22 Juillet
The Brooks

Nouvel album : "Iboru"

Mar 23 Juillet
Marcelo D2

Nouvel album : "Iboru"

Festival « All Stars »

Céu

Festival « All Stars »

Butcher Brown

Festival « All Stars »

The Brooks

Festival « All Stars »

Marcelo D2