Samedi 04/11/2023

Sam 04 Nov 2023 : Nik West

Nik West

FunkGroove

Inclassable et inclassée, Nik West est tout bonnement déjà une légende de la musique. La bassiste a su s'imposer comme une figure tutélaire du funk en collaborant avec des géants tels que Prince et Quincy Jones. Dave Stewart (Eurythmics) l'a décrite comme « un Lenny Kravitz et un Prince au féminin ». Une musicienne de caractère à découvrir en concert.

Héritière directe des plus grands bassistes funk de la planète, de Marcus Miller à Boosty Collins en passant par Larry Graham (Sly and the Family?Stone), Nik West détonne par sa capacité à tenir la scène, tour à tour musicienne, chanteuse, danseuse, avec une énergie hors du commun et un incroyable sens du rythme qui claque et transforme n'importe quel morceau, du plus sage au plus flamboyant, en imparable machine à danser.

Qu'elle se produise sur scène ou enregistre des albums décoiffants, qu'elle étonne et multiplie les vues sur les plate-formes de streaming vidéo avec ses reprises, boostées à d'énergie purement rock, de Michael Jackson ou David Bowie en passant par une dantesque "Back in black" d'AC/DC, le résultat est toujours le même, elle émerveille et secoue nos certitudes, nous ensorcelle tout en s'affranchissant des frontières habituelles du monde musical.

En nous invitant à croquer dans le fruit interdit de sa funk RnB, Nik West nous propose un voyage comme il en existe peu, sans contraintes ni barrières, aussi atypique que cette artiste l'est, loin des conventions - elle qui est l'une des rares bassistes leader d'un groupe - mais d'une redoutable efficacité, à l'image de ce que pouvait produire son mentor Prince.

= Ils en parlent =

Nik West, la reine des bassistes
« Héroïne funk tout aussi exubérante qu'incroyablement talentueuse, Nik West a récemment sorti un deuxième album qui n'a de Moody que le nom... tant il déménage !
Depuis le début de sa carrière, Nik West a su s'imposer comme une figure tutélaire du funk. Collaboratrice de géants de la musique tels que Prince et Quincy Jones, l'ancien membre de Eurythmics Dave Stewart l'a décrite comme « un Lenny Kravitz et un Prince au féminin« ... Rien que ça ! Auteure-compositrice et interprète dont le talent n'est donc plus à prouver.. » (Rolling Stone)

Originaire de Phoenix, Nik West fut initialement repérée par Dave Stewart (Eurythmics), avant de collaborer avec Lenny Kravitz et George Clinton. Ses reprises de Michael Jackson ou Musiq Soulchild, sur YouTube, totalisent des centaines de milliers de vues. ..., elle arbore aujourd'hui une spectaculaire crête violette et des tenues flashy qui contribuent à la faire remarquer : « C'est l'idée que je me fais d'une super-héroïne funk. Désormais, Larry Graham me qualifie de "funkahero" et il me dit que son petit frère Prince serait fier de moi. » (Eric Delhaye, Télérama)

Production : New Morning

Inclassable et inclassée, Nik West est tout bonnement déjà une légende de la musique. La bassiste a su s'imposer comme une figure tutélaire du funk en collaborant avec des géants tels que Prince et Quincy Jones. Dave Stewart (Eurythmics) l'a décrite comme « un Lenny Kravitz et un Prince au féminin ». Une musicienne de caractère à découvrir en concert.

Héritière directe des plus grands bassistes funk de la planète, de Marcus Miller à Boosty Collins en passant par Larry Graham (Sly and the Family?Stone), Nik West détonne par sa capacité à tenir la scène, tour à tour musicienne, chanteuse, danseuse, avec une énergie hors du commun et un incroyable sens du rythme qui claque et transforme n'importe quel morceau, du plus sage au plus flamboyant, en imparable machine à danser.

Qu'elle se produise sur scène ou enregistre des albums décoiffants, qu'elle étonne et multiplie les vues sur les plate-formes de streaming vidéo avec ses reprises, boostées à d'énergie purement rock, de Michael Jackson ou David Bowie en passant par une dantesque "Back in black" d'AC/DC, le résultat est toujours le même, elle émerveille et secoue nos certitudes, nous ensorcelle tout en s'affranchissant des frontières habituelles du monde musical.

En nous invitant à croquer dans le fruit interdit de sa funk RnB, Nik West nous propose un voyage comme il en existe peu, sans contraintes ni barrières, aussi atypique que cette artiste l'est, loin des conventions - elle qui est l'une des rares bassistes leader d'un groupe - mais d'une redoutable efficacité, à l'image de ce que pouvait produire son mentor Prince.

= Ils en parlent =

Nik West, la reine des bassistes
« Héroïne funk tout aussi exubérante qu'incroyablement talentueuse, Nik West a récemment sorti un deuxième album qui n'a de Moody que le nom... tant il déménage !
Depuis le début de sa carrière, Nik West a su s'imposer comme une figure tutélaire du funk. Collaboratrice de géants de la musique tels que Prince et Quincy Jones, l'ancien membre de Eurythmics Dave Stewart l'a décrite comme « un Lenny Kravitz et un Prince au féminin« ... Rien que ça ! Auteure-compositrice et interprète dont le talent n'est donc plus à prouver.. » (Rolling Stone)

Originaire de Phoenix, Nik West fut initialement repérée par Dave Stewart (Eurythmics), avant de collaborer avec Lenny Kravitz et George Clinton. Ses reprises de Michael Jackson ou Musiq Soulchild, sur YouTube, totalisent des centaines de milliers de vues. ..., elle arbore aujourd'hui une spectaculaire crête violette et des tenues flashy qui contribuent à la faire remarquer : « C'est l'idée que je me fais d'une super-héroïne funk. Désormais, Larry Graham me qualifie de "funkahero" et il me dit que son petit frère Prince serait fier de moi. » (Eric Delhaye, Télérama)




VOUS DEVRIEZ AIMER


Mer 29 Mai
José James

Nouvel album : "Chorus"

Jeu 30 Mai
Judith Hill

Nouvel album : "Chorus"

Lun 03 Juin
The SuperSoul Brothers

Nouvel album : "Chorus"

Jeu 06 Juin
Mildlife

Nouvel album : "Chorus"