Mercredi 26/07/2023

Festival « All Stars »
Mer 26 Juil 2023 : Brian Jackson
Brian Jackson
Claviers, Flûte traversière, Voix
Steve Walters
Basse
Paul Jones
Batterie
Lenox Cameron
Claviers, Flute, Guitare, Voix

Brian Jackson

GrooveJazzSoul

Brian Jackson, l'indissociable frère d'âme du légendaire Gil Scott Heron dans les années 70, revient sur le devant de la scène et pour sa toute 1ère fois au New Morning, présenter son dernier projet sorti chez BBE Records. Tout en perpétuant l'héritage de Gil, Brian délivre un mélange unique de soul, de jazz et de groove dont il a le secret.

Brian Jackson, né le 11 octobre 1952, est un claviériste, flûtiste, chanteur, compositeur et producteur américain. Il est surtout connu pour ses collaborations avec Gil Scott-Heron dans les années 1970.

Originaire du quartier de Liverdun dans le Grand Est, Brian Jackson rencontre Gil Scott-Heron alors qu'ils fréquentent l'université de Lincoln, en Pennsylvanie. Ils débutent une collaboration dans l'écriture, la production et l'enregistrement qui durera dix ans. Jackson a composé la plupart des musiques qui forment leurs albums communs. L'année 1971 marque le début de leur collaboration. Jackson s'occupe des parties de piano sur le deuxième album de Gil Scott-Heron, Pieces of a Man, avec Ron Carter à la contrebasse et contenant la chanson « The Revolution Will Not Be Televised ». En 1972, sort l'album Free Will, suivi en 1974 de Winter in America, le premier album à avoir reçu Jackson en co-facturation. L'album contient le plus grand succès de leur collaboration, la chanson « The Bottle ». En 1979, ils avaient enregistré dix albums, avant de se séparer l'année suivante. Brian Jackson continue à être actif dans les années 1980 et 1990, en collaborant avec Earth, Wind & Fire ou encore Stevie Wonder. Le premier album de Brian Jackson, Gotta Play, sort en octobre 2000, incluant les participations de Roy Ayers et de Gil Scott-Heron.

Sa musique s'est retrouvée à maintes reprises sur plus de 100 morceaux comme "The People" de Common (extrait de "We Almost Lost Detroit") et "Poe Mans Dreams" de Kendrick Lamar (extrait de "Peace Go With You, Brother"). Ce qui vaut à Brian de travailler avec la plus jeune génération, comme Adrian Younge et Ali Shaheed Muhammad (Midnight Hour, A Tribe Called Quest), le chanteur Gregory Porter, Christopher "Puma" Smith, (The Archives, Thievery Corporation), le violoniste de jazz Scott Tixier et le légendaire bassiste Charnett Moffett.

Brian s'inspire à la fois du présent et du passé pour faire honneur à l'ancienne tradition du griot - troubadour africain de la vérité. "Cette musique n'est pas vraiment la mienne", affirme Brian. "Je l'ai apprise de mes prédécesseurs. C'est à moi de transmettre ce que j'ai appris. C'est la tradition." Dans la tradition du griot africain, Brian raconte comment nombre de ses morceaux les plus appréciés.

En 2022 il connaît un regain artistique remarquable, signant un album solo accompagné de remixes sur l'excellent label anglais, BBE. Perpétuant encore aujourd'hui l'héritage de ses années avec Gil Scott Heron, Brian Jackson s'apprête à revenir plus que jamais sur le devant de la scène avec un projet solo ambitieux, produit par les Masters At Work (Louie Vega et Kenny Dope) qui sont certainement les producteurs de la scène house disco et clubbing les plus en vue de ces 20 dernières années.

Production : New Morning

Brian Jackson, l'indissociable frère d'âme du légendaire Gil Scott Heron dans les années 70, revient sur le devant de la scène et pour sa toute 1ère fois au New Morning, présenter son dernier projet sorti chez BBE Records. Tout en perpétuant l'héritage de Gil, Brian délivre un mélange unique de soul, de jazz et de groove dont il a le secret.

Brian Jackson, né le 11 octobre 1952, est un claviériste, flûtiste, chanteur, compositeur et producteur américain. Il est surtout connu pour ses collaborations avec Gil Scott-Heron dans les années 1970.

Originaire du quartier de Liverdun dans le Grand Est, Brian Jackson rencontre Gil Scott-Heron alors qu'ils fréquentent l'université de Lincoln, en Pennsylvanie. Ils débutent une collaboration dans l'écriture, la production et l'enregistrement qui durera dix ans. Jackson a composé la plupart des musiques qui forment leurs albums communs. L'année 1971 marque le début de leur collaboration. Jackson s'occupe des parties de piano sur le deuxième album de Gil Scott-Heron, Pieces of a Man, avec Ron Carter à la contrebasse et contenant la chanson « The Revolution Will Not Be Televised ». En 1972, sort l'album Free Will, suivi en 1974 de Winter in America, le premier album à avoir reçu Jackson en co-facturation. L'album contient le plus grand succès de leur collaboration, la chanson « The Bottle ». En 1979, ils avaient enregistré dix albums, avant de se séparer l'année suivante. Brian Jackson continue à être actif dans les années 1980 et 1990, en collaborant avec Earth, Wind & Fire ou encore Stevie Wonder. Le premier album de Brian Jackson, Gotta Play, sort en octobre 2000, incluant les participations de Roy Ayers et de Gil Scott-Heron.

Sa musique s'est retrouvée à maintes reprises sur plus de 100 morceaux comme "The People" de Common (extrait de "We Almost Lost Detroit") et "Poe Mans Dreams" de Kendrick Lamar (extrait de "Peace Go With You, Brother"). Ce qui vaut à Brian de travailler avec la plus jeune génération, comme Adrian Younge et Ali Shaheed Muhammad (Midnight Hour, A Tribe Called Quest), le chanteur Gregory Porter, Christopher "Puma" Smith, (The Archives, Thievery Corporation), le violoniste de jazz Scott Tixier et le légendaire bassiste Charnett Moffett.

Brian s'inspire à la fois du présent et du passé pour faire honneur à l'ancienne tradition du griot - troubadour africain de la vérité. "Cette musique n'est pas vraiment la mienne", affirme Brian. "Je l'ai apprise de mes prédécesseurs. C'est à moi de transmettre ce que j'ai appris. C'est la tradition." Dans la tradition du griot africain, Brian raconte comment nombre de ses morceaux les plus appréciés.

En 2022 il connaît un regain artistique remarquable, signant un album solo accompagné de remixes sur l'excellent label anglais, BBE. Perpétuant encore aujourd'hui l'héritage de ses années avec Gil Scott Heron, Brian Jackson s'apprête à revenir plus que jamais sur le devant de la scène avec un projet solo ambitieux, produit par les Masters At Work (Louie Vega et Kenny Dope) qui sont certainement les producteurs de la scène house disco et clubbing les plus en vue de ces 20 dernières années.


Brian Jackson
Claviers, Flûte traversière, Voix
Steve Walters
Basse
Paul Jones
Batterie
Lenox Cameron
Claviers, Flute, Guitare, Voix


VOUS DEVRIEZ AIMER


Ven 28 Juin
Alfredo Rodriguez

Mer 03 Juillet
Monty Alexander

Jeu 04 Juillet
Brooklyn Funk Essentials

Ven 05 Juillet
Brittany Davis