Nouvel album : "Afrobeat Highlife Crossing"
Chief Udoh Essiet croit au pouvoir du rythme. Il le sert Chaud et Epicé, du fond de son âme jusqu'aux peaux d'antilope couvrant les congas artisanales de son village et ses « talking drums » nigérianes Yoruba.
Chief Udoh Essiet est chanteur, auteur-compositeur, percussionniste virtuose et un maître du rythme chevronné. Son parcours musical commence dans les rythmes ancestraux de son village et l'amène au « Swinging Lagos » des années 70. C'est dans l'orchestre Highlife de Dr. Victor Olaiya qu'il fait son apprentissage et participe à son premier concert hissé sur une caisse de Coca pour pouvoir atteindre les congas top hautes pour lui. Par la suite, il a joué aux côtés des plus grands artistes du Nigéria des années 70 et 80, notamment le légendaire Fela Anikulapo Kuti, créateur de l'Afrobeat, au sommet de sa gloire.

En 1983 Chief Udoh devient l'un des fondateurs du groupe Ghetto Blaster, formé à Lagos et parrainé par des français, avant de devenir influent dans la World Music qui fleurit à Paris dans les années 1980. Il enregistre ses albums "Afrobeat Blaster" en 1991 et "Time For Highlife" en 1999 en tant que compositeur et artiste principal. Ses percussions animent les enregistrements des artistes de la scène internationale comme Tony Allen, Mory Kante, Salif Keita, Papa Wemba et d'autres encore. Créateur du groove endiablé pour le disque « 2000 Black » du vibraphoniste Roy Ayers enregistré au Nigéria en 1979, Chief Udoh Essiet accompagne Roy dans ses tournées européennes jusqu'à présent.

Nous sommes ravis de vous annoncer la sortie de son excellent nouvel album intitulé « Afrobeat Highlife Crossing ». Ce titre témoigne de la capacité unique qu'a Chief Udoh pour combiner les rythmes traditionnels nigérians avec la Highlife Music et l'Afrobeat - il les « croise ». Tous les éléments des styles de la vieille école y sont. Ce soir il présente l'album avec sa « big band » de dix musiciens. Venez le fêter avec nous !

= Ils en parlent =
Le single intitulé « Big Mistake », qui précède le lancement de l'album, est un délicieux avant-goût de ce qui va nous arriver, et je dois dire que je l'adore ! Les percussions sont hors pairs, la basse est mélodique, l'arrangement des cuivres est d'un niveau au-dessus, les choeurs sont parfaits et la langue «Pidgin» utilisée par Chief Udoh donne à cette saveur du Nigeria une note particulière comme un soupçon de piment rouge dans le ragoût! C'est tout simplement un morceau génial ! Quant aux paroles, Chief Udoh Essiet assène des vérités sans ambages et nous invite à l'introspection, à la lutte contre les gouvernements corrompus qui nous conduisent à des guerres sponsorisées par des grandes entreprises et laissent les innocents civils en subir les conséquences. (Jeremy Sylvester, Urban Dubz, Birmingham UK)
== Line up ==
Chief Udoh Essiet (Percussions, Voix), Sherry Margolin (Piano, Voix), Myriam Betty (Shekere, Voix), Luc Montanary (Basse), Pierre-emmanuel Desfray (Batterie), William Ombe (Congas), FunkyKurty (Guitare), Gilles Garin (Trompette), Christine Roch (Saxophone ténor), Laurent Dumont (Saxophone baryton)
+ D'INFOS
Vos commentaires
Prochains RDVs
  • La playlist de Real Muzul

    Damn Right In Ya Ears
    Sam 07 ► 12h00