Nouvel album : "Insulary Tales"
En 2017, Antoine Karacostas a sorti un premier album, Trails, dans lequel il présentait un répertoire de compositions personnelles et d'arrangements de chansons grecques traditionnelles, influencé par le jazz moderne de New-York et du Moyen-Orient ; un mélange singulier au lyrisme entêtant.

Le pianiste a repris la composition avec enthousiasme pour continuer le travail initié avec le premier opus. Avec Insulary Tales, il a engagé son écriture dans une série de compositions qui évoquent autant d'histoires vécues ou imaginées autour de l'idée d'insularité et de la rigueur des éléments naturels qu'on y subit, de la poésie des paysages des Cyclades et des rencontres hors du commun qu'on y fait. S'y ajoutent des arrangements sur des thèmes du chanteur et compositeur de rebetiko Vassilis Tsitsanis, dont la musique l'accompagne depuis qu'il l'a découverte.

Avec Anders Ulrich à la contrebasse et Simon Bernier à la batterie, le trio est soudé par cinq ans d'aventures musicales et humaines communes. Et bien que cette configuration s'affirme comme le socle de la musique d'Antoine Karacostas, le nouvel album a été l'occasion d'inviter deux musiciens dont le lyrisme le fascine et pour lesquels il a écrit certains des titres de l'album : Federico Casagrande à la guitare et Andreas Polyzogopoulos à la trompette et au bugle.

« Un pur bijou mélodique et rythmique » (FIP)

« La Grèce inspire Antoine Karacostas, elle le mène vers ses gammes ambigües et insuffle à sa musique sa lumière à nulle autre pareille. [...] Le pianiste trouve là une voie qui pare son premier album de singulières scintillantes. » «10 albums de jazz français à écouter en 2017» (Les Inrocks)
== Line up ==
Antoine Karacostas (Piano), Anders Ulrich (Contrebasse), Simon Bernier (Batterie) - Guest(s) : Federico Casagrande (Guitare), Andreas Polyzogopoulos (Trompette)
+ D'INFOS
Vos commentaires