Mardi 02/10/2018

Mar 02 Oct 2018 : Reggie Washington
Reggie Washington
Basse, Voix
Bobby Sparks
Claviers, Piano
David Gilmore
Guitare
Fabrice Alleman
Saxophone
E.j. Strickland
Batterie

Reggie Washington

New Vintage Acoustic, feat. Bobby Sparks, David Gilmore, Fabrice Alleman & E.J. Strickland
Jazz

Cela fait des années que le bassiste Reggie Washington, artiste clé de la révolution du Modern Jazz des années 80 & 90, voulait s'investir dans un projet où il jouerait principalement de la contrebasse. Et bien voilà, c'est fait ... Et avec quelle équipe !

Reggie appartient à cette classe des bassistes dont la discrétion est aussi parlante que l'est son jeu. Oui, Reggie Washington est tellement discret qu'on oublierait presqu'avec et de sa basse, il sait rugir avec la même énergie qu'un fauve et compte parmi les as de son instrument. Sur scène, quiconque a vu jouer le new-yorkais et bruxellois d'adoption, que ce soit derrière Roy Hargrove, Branford Marsalis, Lisa Simone, Archie Shepp, The Headhunters, Steve Coleman et bien d'autres, ou avec ses formations propres, sait dire avec quelle efficacité son groove est à la fois chatoyant et entraînant.

Après son projet « Rainbow Shadow » (hommage à Jef Lee Johnson), Reggie redécouvre avec un bonheur immense les harmoniques, les vibrations, les nuances et le ronflement des quatre cordes de « sa » basse acoustique. Et il partage ce bonheur avec trois musiciens d'exception.

Tout d'abord, le fantastique claviériste Bobby Sparks révélé par Roy Hargrove & RH factor et un des piliers des fameux Snarky Puppy, un des meilleurs groupes de fusion instrumentale du moment.

Ensuite, son fidèle complice, le saxophoniste belge Fabrice Alleman, compositeur, improvisateur et mélodiste hors pair dont Reggie adore l'énergie, le lyrisme, la belle sonorité et le swing contagieux.

Enfin, à la batterie, E.J. Strickland, leader d'un quintet acclamé aux USA et en Europe, se nourri d'influences très diverses avec des batteurs comme Elvin Jones, Philly Joe Jones, Roy Haynes, Jimmy Cobb, Tony Williams, Jeff « Tain » Watts ou Brian Blade.

Pour le New Morning, Reggie a demandé à David Gilmore, ami de longue date et musicien flamboyant de rejoindre son groupe. Avec sa guitare électriquement poussée à la surchauffe, David va certainement ajouter un grain de folie à une musique de rêve.

Le répertoire du quartet est un mélange de standards et de classiques du jazz enrichi de morceaux originaux écrits et ré-arrangés pour s'adapter à l'ambiance du groupe. Ce mix de tradition et d'innovation est encore mieux mis en valeur par les subtiles combinaisons de jazz, funk, blues et néo-soul.

A découvrir d'urgence !

Production : New Morning

Cela fait des années que le bassiste Reggie Washington, artiste clé de la révolution du Modern Jazz des années 80 & 90, voulait s'investir dans un projet où il jouerait principalement de la contrebasse. Et bien voilà, c'est fait ... Et avec quelle équipe !

Reggie appartient à cette classe des bassistes dont la discrétion est aussi parlante que l'est son jeu. Oui, Reggie Washington est tellement discret qu'on oublierait presqu'avec et de sa basse, il sait rugir avec la même énergie qu'un fauve et compte parmi les as de son instrument. Sur scène, quiconque a vu jouer le new-yorkais et bruxellois d'adoption, que ce soit derrière Roy Hargrove, Branford Marsalis, Lisa Simone, Archie Shepp, The Headhunters, Steve Coleman et bien d'autres, ou avec ses formations propres, sait dire avec quelle efficacité son groove est à la fois chatoyant et entraînant.

Après son projet « Rainbow Shadow » (hommage à Jef Lee Johnson), Reggie redécouvre avec un bonheur immense les harmoniques, les vibrations, les nuances et le ronflement des quatre cordes de « sa » basse acoustique. Et il partage ce bonheur avec trois musiciens d'exception.

Tout d'abord, le fantastique claviériste Bobby Sparks révélé par Roy Hargrove & RH factor et un des piliers des fameux Snarky Puppy, un des meilleurs groupes de fusion instrumentale du moment.

Ensuite, son fidèle complice, le saxophoniste belge Fabrice Alleman, compositeur, improvisateur et mélodiste hors pair dont Reggie adore l'énergie, le lyrisme, la belle sonorité et le swing contagieux.

Enfin, à la batterie, E.J. Strickland, leader d'un quintet acclamé aux USA et en Europe, se nourri d'influences très diverses avec des batteurs comme Elvin Jones, Philly Joe Jones, Roy Haynes, Jimmy Cobb, Tony Williams, Jeff « Tain » Watts ou Brian Blade.

Pour le New Morning, Reggie a demandé à David Gilmore, ami de longue date et musicien flamboyant de rejoindre son groupe. Avec sa guitare électriquement poussée à la surchauffe, David va certainement ajouter un grain de folie à une musique de rêve.

Le répertoire du quartet est un mélange de standards et de classiques du jazz enrichi de morceaux originaux écrits et ré-arrangés pour s'adapter à l'ambiance du groupe. Ce mix de tradition et d'innovation est encore mieux mis en valeur par les subtiles combinaisons de jazz, funk, blues et néo-soul.

A découvrir d'urgence !


Reggie Washington
Basse, Voix
Bobby Sparks
Claviers, Piano
David Gilmore
Guitare
Fabrice Alleman
Saxophone
E.j. Strickland
Batterie


VOUS DEVRIEZ AIMER


Dim 26 Mai
The Messthetics & James Brandon Lewis

Nouvel album : "Chorus"

Mer 29 Mai
José James

Nouvel album : "Chorus"

Mer 05 Juin
Mino Cinelu

Nouvel album : "Chorus"

Jeu 06 Juin
Mildlife

Nouvel album : "Chorus"