Mercredi 07/12/2016

35 ans du NEW !
Mer 07 Dc 2016 : The Patricia Barber Trio
Patricia Barber
Piano, Voix
Patrick Mulcahy
Contrebasse
Jon Deitemyer
Batterie

The Patricia Barber Trio

Jazz

Le jazz vocal existait avant Patricia Barber. On a beau le savoir, on aurait presque du mal à le croire. Une voix grave, des climats envoûtants, des rythmes comme surgis des entrailles de la terre...

Comme Nina Simone ou Shirley Horn, Patricia Barber s'accompagne au piano. Chanteuse élégante et pianiste émérite, elle a acquis une réputation flatteuse dès son premier album « Distorsion of Love » en 1992. Une admiration qui ne s'est jamais tarie pour celle que l'on surnommait « un pur soupir qui vient de l'âme ». Créatrice avant-gardiste, elle dévoue son œuvre au grand répertoire, l'ornant de mille inspirations gospel, contemporaines, classiques, mais toujours sensiblement jazz. Sa présence magnétique, son sens inimitable du swing et sa voix au timbre envoûtant font de cette grande dame blanche une authentique « Black Magic Woman ».

Patricia Barber compte au nombre de ces très rares musiciens de jazz qui parviennent à allier sophistication artistique et reconnaissance de la critique. Brillante pianiste, douée d'un sens mélodique pointu, elle s'est constituée un public fidèle. Un rien habille sa voix, sombre et sensuelle. A fleur de peau.

Excellente pianiste de jazz, Chicagoane inspirée et souvent mordante, Patricia Barber chante d'une voix troublante ses propres mélodies et paroles, interprète les standards (de Cole Porter) avec intelligence, distance, sensualité. (Michel Contat, Télérama)

Le jazz vocal existait avant Patricia Barber. On a beau le savoir, on aurait presque du mal à le croire. Une voix grave, des climats envoûtants, des rythmes comme surgis des entrailles de la terre...

Comme Nina Simone ou Shirley Horn, Patricia Barber s'accompagne au piano. Chanteuse élégante et pianiste émérite, elle a acquis une réputation flatteuse dès son premier album « Distorsion of Love » en 1992. Une admiration qui ne s'est jamais tarie pour celle que l'on surnommait « un pur soupir qui vient de l'âme ». Créatrice avant-gardiste, elle dévoue son œuvre au grand répertoire, l'ornant de mille inspirations gospel, contemporaines, classiques, mais toujours sensiblement jazz. Sa présence magnétique, son sens inimitable du swing et sa voix au timbre envoûtant font de cette grande dame blanche une authentique « Black Magic Woman ».

Patricia Barber compte au nombre de ces très rares musiciens de jazz qui parviennent à allier sophistication artistique et reconnaissance de la critique. Brillante pianiste, douée d'un sens mélodique pointu, elle s'est constituée un public fidèle. Un rien habille sa voix, sombre et sensuelle. A fleur de peau.

Excellente pianiste de jazz, Chicagoane inspirée et souvent mordante, Patricia Barber chante d'une voix troublante ses propres mélodies et paroles, interprète les standards (de Cole Porter) avec intelligence, distance, sensualité. (Michel Contat, Télérama)


Patricia Barber
Piano, Voix
Patrick Mulcahy
Contrebasse
Jon Deitemyer
Batterie


VOUS DEVRIEZ AIMER


Ven 28 Juin
Alfredo Rodriguez

Bop and Beyond: Remembering Larry Smith

Mer 03 Juillet
Monty Alexander

Bop and Beyond: Remembering Larry Smith

Mer 10 Juillet
Cisco Swank

Bop and Beyond: Remembering Larry Smith

Ven 12 Juillet
James Carter Organ Trio

Bop and Beyond: Remembering Larry Smith