Nouvel album : « Icon »
Sheila E. est sans doute la percussionniste la plus connue du monde. Elle a enregistré, joué et/ou tourné (percussion et/ou batterie et chants) avec Prince, George Duke, Lionel Richie, Herbie Hancock, Gloria Estefan, Stevie Nicks, Ringo Starr et bien d’autres, Elle a aussi été MD (musical director) pour entre autres Beyoncé et Jennifer Lopez.
Un symbole, une icône. Et c'est à ce titre qu'elle revient après une absence remarquée avec un album assez surprenant, entre salsa et musique rock où elle met en valeurs à la fois ses incontestables talents de percussionniste et de chanteuse :« Mona Lisa » ,(le « single » de l'album,) « Rockstar », « I'll give you that », « Lovely day », « Leader of the Band » (avec Prince), autant de titres accrocheurs et variés, autant de hits potentiels qui confirment l'importance de son retour au disque et à la scène.
== Line up ==
Sheila E. (Batterie, Percussions, Voix), Raymond Mckinley (Basse), Eddie Minnifield (Saxophone), Joel Behrman (Trombone, Trompette), Chris Coleman (Batterie)
+ D'INFOS
Première partie
Bien pluch' qu'un teddy bear
Auteur compositeur interprète, multi instrumentiste, arrangeur et réalisateur, Berny Craze est à l’image de ces nombreux artistes qui ont choisi de développer leur inspiration musicale en atteignant le paroxysme.
Pari risqué, mais indispensable pour cet artiste qui a proposé de faire découvrir la musique qu’il défend avec la sortie de son premier album en novembre 2010 « The 4 Movements vol.1 », (album conceptuel constitué du « Love movement », du « Life Movement », du « crazy movement » et du « naughty movement »).

Puis aujourd'hui un second album mêlant colère et mélancolie, « B4 » sortie numérique 31 octobre 2013. Pionnier de l'alternative soul, Berny expose dans cet album « B4 » des thèmes différents que ceux abordés généralement dans la musique urbaine qu’elle soit américaine ou francophone. En effet, outre l'inévitable lovesong mélodramatique, plusieurs sujets sont évoqués tels que l'humanisme, le pardon, la perte des valeurs, le temps qui passe, l'extrême solitude, la nostalgie en forme d'étendard, le suicide social, l'indignation des 99% face au mondialisme, la pédophilie, la folie protectrice et l'espoir de meilleurs lendemains. Cet album est une plongée profonde dans le passé, avec l'avenir en perspective une sorte de retour vers le futur, une uni-temporalité musicale.

C’est d’abord dans son entourage familial, et dès son plus jeune âge que Berny Craze fait ses premiers pas dans l’univers de la Soul. Né de parents guadeloupéens, ce jeune parisien est déterminé à rester un électron libre et découvre par lui-même les premiers rudiments de la musique.

En véritable aficionado de musique underground, il s 'enferme tel un ours dans sa grotte et se consacre parallèlement et de manière autodidacte à la pratique d'instruments aussi divers que la batterie, la flûte, la trompette, l'harmonica, mais surtout la guitare, la basse et le piano.

Fan d'Acid jazz, de musique afro caribéenne, de Heavy R'n'b, de sonorités Soul/funky, rhythm and blues et rock, et s’inspirant de Prince, de James Brown, de Jimmy Hendrix, de Sam Cooke, à l'instar d’autres artistes tels que Pharell Williams, Raphael Saadiq, Keziah Jones de Beck, de Lenny Kravitz ou de Fishbone, BERNY Craze a su rapidement créer sa propre signature musicale à la fois sur scène et derrière la scène.
Au début des années 90, encore adolescent, Il intègre son 1er groupe « MUTINY » avec lequel effectue la 1ère partie de Womack and Womack à l’Olympia.
Ensuite il interprète ses propres chansons qui font déjà preuve d’un éclectisme certain, avec plusieurs formations dont il est à l’origine; Sweat, Berny Craze and 00X, Berny et la secte et enfin Berny Craze and family.

Très vite il est reconnu dans le milieu du Soul/Rnb et du Hip–Hop Français en qualité d’auteur compositeur et arrangeur sur les albums entre autre du Ministre Amer, Mickael Winter, Assia mais le milieu de la soul/rnb français ne lui suffit pas. Nombreux font appel à lui pour l’arrangement et la réalisation de leur album qu’ils enregistrent aux « Studios Glob», les studios de Berny et de son acolyte Owin G., situés en banlieue sud parisienne.
+ D'INFOS
Vos commentaires
Prochains RDVs
  • Cross'Groover

    Mer 18 Sept ► 21h00
    DJ Set by Foxybee
    New Morning Radio