Soul Sessions
Prenez une voix (Mayka Edjo) au léger parfum de Macy Gray, une basse ravageuse, une guitare électrisante, un orgue Hammond et la bombe est confectionnée.
A l'aide d'une voix suave et chaude, d'un orgue brûlant, de guitares sexy en diable et de rythmiques aussi sensuelles que groovy, les Sweet Vandals font monter la température d'un cran (voire de deux crans, ou de trois, ...). Même effet aussi réjouissant qu'excitant quand ils apparaissent sur scène, les bombinettes soul funk de ces fervents adeptes de Ike & Tina Turner, James Brown, Aretha Franklin, Otis Redding, Marvin Gaye, Salomon Burke ou Wilson Pickett explosent immédiatement, réchauffant illico presto l'atmosphère. Comme toutes les musiques invitant à la danse ultra chaloupée et à la transe purificatrice, elle agit comme un décontractant miraculeux, encourageant tout le monde à se lâcher franchement puis à se rapprocher du corps et de l'âme de son prochain... , les Sweet Vandals peuvent s'enorgueillir de faire partie de la grande tradition avec leur musique aussi vintage, joliment référencée que furieusement vivante.

After All, le quatrième album des madrilènes, paraîtra le 6 mai sur leur propre label Sweet Records (Distribution Differ-Ant). Sur ce nouvel essai, la soul-funk tendance sixties des Sweet Vandals acquiert une nouvelle dimension sonique grâce à l'ajout de cordes luxuriantes (« Our Rulers Are Liars ») et d'arrangements de cuivres aussi complexes qu'efficaces (« Better Than I Am »), l'ensemble étant toujours soutenu par la voix de l'énergique Mayka Edjole. (Funk U)
== Line up ==
Mayka Edjo (Voix), José Ángel Herranz (Guitare), Santi Martín (Basse), Javier Gómez (Batterie), Santi Vallejo (Orgue Hammond)
Vos commentaires