Avec un premier album salué par le public et la critique en Juin 2010, BAGDAD RODEO a mis le feu au poudre du rock'n'roll hexagonal. De l'humour, de l'engagement, et du politiquement incorrect à tous les étages, voilà la ligne de conduite de nos desperados de la déconne sur fond de réalisme. Des concerts survoltés pour pimenter le tout comme la Cigale, le Cabaret Sauvage, la Maroquinerie, le Nouveau Casino, et un public grandissant, ont obligé nos cinq truands à remettre le couvert avec un nouvel album prévu fin 2012. Encore plus loin dans les racines du Rock'n Roll, encore plus con dans les paroles, «DEUX» s'annonce déjà comme un pavé dans la tronche pour clôturer cette année avec panache. Réalisé une nouvelle fois par Shanka de No One is Innocent, tout est réuni dans cet opus pour enfoncer définitivement le clou. De "Dis-moi papa" à "Quand je serai mort", en passant par "J'aime pas les filles" ou "La classe américaine", BAGDAD RODEO réinvente avec brio le mot "single" et n'a pas fini de faire sensation auprès d'un public, sans cesse en attente de renouveau dans le paysage rock français.
Vos commentaires