Sortie de l'album BLACK BAZAR, le 5 mars 2012
Black Bazar : black is beautiful , un bel album hommage à culture noire , une musique qui ne vous laissera pas insensible, un appel au voyage Afrique-Cuba via Paris. Black Bazar est le titre du nouvel album de 10 titres, tiré du roman éponyme d'Alain Mabanckou publié en France en 2009 aux éditions du Seuil, un roman qui traite de l'immigration, le racisme, l'amour, les africains et le regard des autres, la frime, la sap, et la musique.. . un album réalisé dans des conditions "live", avec des invités qui vous feront voyager de Kinshasa à la Havana, avec la chanteuse cubaine, Niuver et son compatriote Pity Cabrera au piano. Parmi les artistes africains, on retrouve l'excelent slameur Franco-Sénégalais Souleymane Diamanka, le camerounais Douleur Douala, et les congolais Modogo Abarambwa et Sam Tshintu. Salah Mansouri Black Bazar, produit par Alain MABANCKOU, un album de 10 titres qui sortira le 5 mars 2012 chez Lusafrica, en distribution chez Sony Music.
== Line up ==
Modogo Abarambwa (Voix), Sam Tshintu (Voix), Cain Madoka (Guitare), Beniko Popolipo (Guitare), Michel Lumana (Basse), Simolo Katondi (Batterie), Denzu Mbonda (Congas)
Dernier(s) passage(s) au New
+ D'INFOS
Son prénom Mounira signifie en arabe tchadien "la radieuse" et son nom de scène Mitchala la "panthère douce", et le moins que l'on puisse dire est que cette lumineuse jeune femme les porte bien. Rare voix féminine tchadienne à avoir fait irruption sur la scène internationale, Mounira a eu un parcours semé d'embûches, et il lui a fallu combattre pour se faire accepter dans un pays très conservateur, en proie à des turbulences politiques permanentes et qui a connu plusieurs guerres civiles. Être femme, chanteuse au Tchad où « l'artiste est considéré comme quelqu'un qui ne vaut rien » et où le poids de la religion et des traditions n'arrange pas les choses. Il faudra à Mounira un courage et une détermination hors du commun pour se faire reconnaître. Prix Découvertes RFI 2007, à l'unanimité d'un jury présidé par Salif Keita, Mounira Mitchala publie son premier album Talou Lena (Marabi, en 2008) avant de signer, pour le label Lusafrica, son second album Chili Houritki, produit par Camel Zekri qui sort en Mars 2012. Ses mélodies s'inspirent des rythmes et des couleurs des musiques traditionnelles, mais sont résolument contemporaines. Dans les ballades chargées d'émotion, la voix de Mounira se fait plus douce, plus fluide. Les arrangements de Camel Zekri qui privilégient les sonorités acoustiques mettent en valeur ce timbre si particulier, ce folk blues du désert dont Mounira Mitchala est une des pierres précieuses.
+ D'INFOS
Vos commentaires