Complet
Après des débuts avec Beth Hart and the Ocean, la californienne à la voix puissante sort accompagnée du Beth Hart Band, Immortal en 1996 chez Atlantic Records. La chanteuse connaît une certaine notoriété en 1999 avec le titre « L.A. Song » tiré de son album Leave The Light On, et qui figure notamment dans un épisode de la série Beverly Hills 90210. Fort de cette expérience, elle interprète un titre sur l'album Bananas de Deep Purple. Elle sort en 2005 un album live enregistré au Paradisio à Amsterdam, puis 37 Days en 2007,... ainsi que My California en 2010.

Elle collabore en 2010 sur Dust Bowl, le dernier album de Joe Bonamassa, où elle interprète deux titres, avant de sortir en 2011 Don't Explain, un album de reprises, qui va permettre à l'artiste d'exploser au sein de l'hexagone. En collaboration avec le génie de la guitare Joe Bonamassa, cet album revisite des standards de Billie Holiday, Etta James, Ray Charles, Melody Gardot, Aretha Franklin... et Tom Waits, dont le délicieux « Chocolate Jesus » a été choisi comme premier single pour la France.

Beth Hart n'attend pas ses premiers concerts pour scotcher tout le monde : chaque passage médiatique de la chanteuse est un vrai raz-de-marée annonçant un phénomène en devenir...

Sorte de Janis Joplin des temps modernes, Beth Hart n'a pas fini de nous surprendre !
== Line up ==
Beth Hart (Claviers, Guitare, Voix), Jon Nichols (Guitare, Voix), Tom Lily (Basse, Voix), Todd Wolf (Batterie)
Vos commentaires