Présentation du nouvel album "Songs of freedom"
Un regard «Exotique» sur des classiques de la Pop Music des années 70 . Ce nouveau disque, est la continuation de l'autre célèbre album «Rock» de Nguyên Lê : «Purple, Celebrating Jimi Hendrix».Il ne s'agit pas de versions «cover», mais de prendre possession de ces chansons qui sont devenues les symboles d'un véritable culture mondiale : adorées du monde entier, ces chansons appartiennent maintenant à tout le monde & le monde entier se doit de les chanter à sa propre manière.Attitude éminemment Jazz finalement, propre d'une musique qui a toujours combiné le respect de la tradition & la liberté de la réinterprétation & de l'improvisation.
Né à Paris de parents vietnamiens, il débute à l'âge de 15 ans par la batterie, puis la guitare, puis la basse électrique. Il se consacre à la musique après une licence d'Arts Plastiques et une maîtrise de Philosophie sur l'Exotisme. Il cofonde en 1983 le groupe ULTRAMARINE qui remporte alors le 1er prix du concours national de Jazz de la Défense, et dont " DÉ " sera défini plus tard comme "le meilleur album de World Music de l'année 1989 " (Philippe Conrath, Libération)

Musicien autodidacte à vocation ouverte, il joue de ses cordes autant pour le rock et le funk (Jim Cuomo, Madagascar 1984), la chanson (Claude Nougaro, Ray Charles), le Jazz contemporain (bassiste avec Marc Ducret, Yves Robert, guitariste avec Eric Barret, Eric Le Lann), l'électro-acoustique (André Almuro, Tona Scherchen) et surtout les musiques extra-européennes : l'Afrique et les Caraïbes d'Ultramarine, l'Algérie de Safy Boutella & Cheb Mami, la Turquie de Kudsi Erguner, l'Inde de Kakoli, le Vietnam où il apprend le "Dan Bau" ou monocorde traditionnel, avec son professeur Truong Tang.

Choisi par Antoine Hervé pour être le guitariste de l'Orchestre National de Jazz (87, 88, 89), il a pu ainsi jouer avec Johnny Griffin, Louis Sclavis, Didier Lockwood, Carla Bley, Steve Swallow, Randy Brecker, Toots Thielemans, Courtney Pine, Steve Lacy, Dee Dee Bridgewater, Gil Evans, Quincy Jones. Il écrit pour le big band "PROCESSOR", sur le CD "ONJ 87" et "LUNIK II", co-arrangé pour Dominique Borker, joué par l'ONJ 89.

En sept 89 il enregistre le 2eme CD d'ULTRAMARINE "Dé" et, en mai 90, "MIRACLES", 1er disque sous son nom, enregistré aux USA avec Art Lande, Marc Johnson & Peter Erskine. En 1990, c'est " E SI MALA", le 3eme album d'ULTRAMARINE. Parallèlement, il participe aux formations d'Andy Emler (le MEGAOCTET), de Michel Portal avec Miroslav Vitous & Trilok Gurtu, aux disques de Sylvain Marc et d'Antoine Illouz, et joue avec Aldo Romano, J. F. Jenny Clarke, Dewey Redman, Jon Christensen, Bunny Brunel, Daniel Humair, Michel Benita, Nana Vasconcelos , Glenn Ferris, Christof Lauer, Paolo Fresu...

En Mai 1992 il enregistre son 2eme CD "ZANZIBAR" avec Art Lande au piano, Paul McCandless aux anches, Dean Johnson (b), et Joel Allouche (d). Ce disque reçoit la mention " ffff " un événement exceptionnel (Télérama). En Janvier 93 il enregistre l'album "INIT" avec un trio composé d'André Ceccarelli et de François Moutin, et Bob Berg en invité. Il monte aussi un nouveau groupe sur la musique de Jimi Hendrix avec Corin Curschellas (voc), Steve Argüelles (d), Richard Bona (b).

Depuis Jan. 93 il est souvent soliste invité par le W D R big band de Cologne, en particulier avec l'arrangeur/compositeur Vince Mendoza. Nguyên Lê participe à 3 de ses projets : "Jazzpaña", "Sketches" avec Charlie Mariano, Dave Liebman, Peter Erskine & "Downtown", avec Russell Ferrante des Yellowjackets. En avril 94 il est le soliste de "The New Yorker", suite pour grand orchestre écrite & dirigée par Bob Brookmeyer avec Dieter Ilg (b) & Danny Gottlieb (d). C'est avec ces deux musiciens qu'il enregistre en déc. 94 son 3eme disque, "MILLION WAVES".

Entretemps il joue en trio avec Peter Erskine & Michel Benita, enregistre sur le nouvel album de Michel Portal avec Ralph Towner (g), travaille avec Ornette Coleman sur "Freedom Statue", une de ses pièces de musique contemporaine. En juin 95 il est à nouveau invité par le WDR Bigband sur le projet " Azure Moon" avec les Yellowjackets & Vince Mendoza. En Juillet 95 il est invité par le festival de Stuttgart à célébrer "The Universe of Jimi Hendrix", une relecture de thèmes de Jimi Hendrix avec Trilok Gurtu, Terry Bozzio, Cassandra Wilson, Jack Bruce, Vernon Reid, David Torn, Victor Bailey, Pharoah Sanders ... Il s'est produit en concert aux côtés de John McLaughlin, Michel Petrucianni, Markus Stockhausen, Enrico Rava, Ray Anderson, Kenny Wheeler, Dave Douglas, Wolfgang Puschnig, John Taylor, Mike Gibbs, Maria Schneider...

En avril 96 le disque "Tales From Vietnam" apporte une relecture de la musique vietnamienne avec un groupe de 8 musiciens traditionnels & jazz. A cette occasion le spectacle "De la Lune & du Vent" est créé avec le metteur en scène P. J. San Bartolomé, des danseurs vietnamiens, traditionnels & contemporains. Le disque a reçu un accueil enthousiaste de la critique internationale : Diapason d'Or, Choc du Monde de la Musique, Choc de l'Année 1996 Jazzman, 2eme meilleur CD 96 pour JAZZTHING (Allemagne), Prix de l'un des meilleurs disques 96 sur radio TRS 2 (Suisse), "Presque un chef d'œuvre" JAZZTIMES (USA).

En avril 97 sort le disque "3 Trios" avec Marc Johnson/ Peter Erskine, Dieter Ilg/ Danny Gottlieb & Renaud Garçia Fons/ Mino Cinelu. JAZZIZ Magazine USA a ainsi écrit: "le guitariste réunit des mondes nouveaux dans un infatigable effort de découverte. Sa musique est si juste, si nouvelle, si intéressante. Quelquefois la guitare Jazz peut sembler sans surprise - pas dans le cas de Nguyên Lê, qui brise définitivement les frontières pour notre plus grand bénéfice." En fév. 98 parait le CD du 4tet de Paolo Fresu «Angel», où l'on écrira : « N. Lê : un Zeus des cordes qui lance ses éclairs avec rage; toutes ses interventions sont renversantes d'imagination explosive. ». Sortie en mai 98 du 6e disque de Nguyên Lê : «Maghreb & Friends», une exploration des traditions musicales & une profonde collaboration avec les musiciens du Maghreb. « Loin de toute world music de pacotille, « Maghreb & Friends » touche tout simplement, avec force & intensité, à l'universel. » F. Medioni. En déc. 98 Nguyên Lê participe au 2e CD du Paolo Fresu «Angel» quartet, «Metamorfosi». Il produit «Moon & Wind», 1er disque de Huong Thanh - disque du mois d'octobre 99 chez FIP, CD de l'année chez Keyboards. Il est nominé pour les Victoires de la Musique 1999.

Le CD « BAKIDA sort en mars 2000, avec son trio (Renaud Garçia Fons/Tino di Geraldo) & des invités de tous les pays : Chris Potter, Carles Benavent, Kudsi Erguner, Jon Balke... Ce CD a été voté «meilleur album de l'année» par «CD Compact» en Espagne. Il est en tournée avec le groupe de Terri Lyne Carrington, avec Geri Allen & Gary Thomas & joue avec Maria Schneider. En mai 2001 sort « E-L-B », le CD d'un nouveau trio avec Peter Erskine & Michel Benita. « Dragonfly », le 2eme disque de Huong Thanh sort en sept 2001. Il est consacré «CHOC de la Musique» par Le Monde de la Musique & «2eme meilleur album de World Music» par Music Magazine (Japon).

En juin 2002 & déc. 2003 il est invité par le grand orchestre Metropole Orchestra (NL) à jouer ses compositions arrangées par Vince Mendoza. « Purple », un CD consacré à Jimi Hendrix, sort en sept 2002. « Mangustao », le 3e album de Huong Thanh, en janv. 2004 : Coup de cœur de GEO, Choc de la Musique pour le Monde de la Musique, CD du mois pour FIP. En mars 2005 sort "Walking on the Tiger's Tail", avec ses grands amis Art Lande (p) & Paul McCandless (sax, hautbois), ainsi que le percussionniste Jamey Haddad. « Un univers où l'alliance entre l'acoustique & l'électrique, l'improvisation & l'écriture, la délicatesse intérieure & l'expressivité virtuose atteint un équilibre idéal ». (Le Monde)

Plusieurs projets sont aboutis en 2006 : la musique du long métrage "Le Sheitan" de Kim Chapiron, avec Vincent Cassel; « Homescape », un disque très électronique, improvisé & mystique en duos avec Paolo Fresu & Dhafer Youssef, déjà n°1 des charts de Jazzwise en avril, des concerts & un album avec de 13 dates aux USA avec le Tiger's Tail quartet grâce à une bourse du CMA/FACE, une commande de 2 compositions pour le Ahn Trio crées au Laguna Beach festival, L.A. Nguyên Lê a reçu a l'unanimité le prix « Django d'Or » de la guitare en 2006.

En 2007, après d'autres tournées aux USA & en Chine, sort « Fragile Beauty », le 4e album avec Huong Thanh «un album qui capture le cœur dès la 1ere note & le laisse affamé lorsque la dernière note disparaît» (All that Jazz). En 2008, N. Lê enregistre "The Othello Syndrome", de Uri Caine, « Blauklang », le nouvel album de Vince Mendoza & aussi « Dream Flight », le nouvel album de ELB, avec Stéphane Guillaume en invité au sax. Un nouveau disque sort en oct. 2009: SAIYUKI, un trio asiatique avec Mieko Miyazaki (koto) & Prabhu Edouard (tablas), & Hariprasad Chaurasia (flute) en invité. Il est ingénieur du son & co-producteur des albums de Dhafer Youssef «Abu Nawas Rhapsody», Céline Bonacina «Way of Life» & Mario Canonge «Mitan». En mars 2010 il est soliste de la 5e symphonie d'Erkki Sven Tüür avec le Philarmonique de Brême. «Signature Edition», une compilation ACT en double CD de 20 ans de création musicale, fait dire à AllAboutJazz que c'est « l'ample évidence d'un artiste dont la voix a été sienne depuis le tout début». Pour la 2e fois Nguyên Lê reçoit la bourse CMA/FACE qui lui permet de faire une tournée aux USA en nov. 2010 avec le projet «Saiyuki invites Rudresh Mahanthappa».

Le nouvel album «Songs of Freedom», à paraitre en avril 2011, est une relecture exotique, virtuose & exigeante de Pop hits des années 70, avec Illya Amar, Linley Marthe, Stéphane Galland et Youn Sun Nah, David Linx, Dhafer Youssef, Ousman Danedjo & de nombreux autres.
== Line up ==
Nguyên Lê (Guitare), Himiko Paganotti (Voix), Illya Amar (Marimbas, Vibraphone), Linley Marthe (Basse, Voix), Stéphane Galland (Batterie) - Guest(s) : Dhafer Youssef (Voix), David Linx (Voix), Ousman Danedjo (Voix), Youn Sun Nah (Voix), Karim Ziad (Percussions), Prabhu Edouard (Percussions)
Dernier(s) passage(s) au New
+ D'INFOS
Vos commentaires