1ère parie : SOFAÏ
Elliott Murphy et son groupe "The Normandy All-Stars" featuring Olivier Durand, feront une apparition très attendue au New Morning le 19 Mars 2011, pour célébrer la sortie de son 31e album: "Elliott Murphy"et célébrer la période d'anniversaire du légendaire singer-songwritter. Shows uniques remplis d'une énergie contagieuse, fun, et rock 'n roll. Elliott est avant tout un artiste généreux, auteur-compositeur de talent et chanteur émérite, un infatigable et authentique troubadour des temps modernes qu'une unique carrière de 31 albums porte jusqu'à nous, sans faux-pas ni compromissions.
Lorsque "Aquashow", le tout premier album d'ELLIOTT MURPHY, sort en novembre 1973, les critiques unanimes lui réservent un accueil triomphal. On voit fleurir des articles dans des journaux aussi prestigieux que Rolling Stone, Newsweek, The New Yorker... Radios et télévisions enfoncent le clou et consacrent ELLIOTT comme le nouveau Dylan, le nouveau Lou Reed ou le F. Scott Fitzgerald du Rock'n'roll. Ces comparaisons restent éminemment flatteuses, mais immergent notre homme dans l'habituel et réducteur jeu des comparaisons que connaissent bien des nouveaux venus. En fait, ce que fut ELLIOTT MURPHY - et surtout ce qu'il demeure contre vents et marées depuis plus de trente-cinq ans - se décline sur une riche palette d'adjectifs, de rôles et de compétences qui forcent le respect. Disons le tout de go : MURPHY est avant tout cet artiste prolixe, ce compositeur-guitariste inspiré, ce chanteur charismatique, cet infatigable et authentique baladin qu'une unique carrière de 31 albums porta jusqu'à nous, sans compromission ni souci de séduction facile.

Ses admirateurs dans le monde de la musique sont légions. On pourrait citer Peter Buck (REM), The Violent Femmes, Paul Rothchild (le producteur des Doors), Lou Reed, Tom Petty, Elvis Costello et Bruce Springsteen. Parmi les prestigieux musiciens qui l'ont accompagné, on se souvient de certains membres des Smithereens, des Talking Heads, du Velvet Underground, des Violent Femmes, ainsi que l'ex-Stone Mick Taylor, Chris Spedding, Phil Collins, Billy Joë ou encore Bruce Springsteen!

Aujourd'hui ELLIOTT MURPHY vit à Paris et il ne cesse de tourner avec son guitariste extraordinaire Olivier Durand et The Normandy All Stars (Alan Fatras – batterie; Laurent Pardo – basse). Notre musicien est aussi un pétrisseur de mots. Il a rédigé un recueil de nouvelles (Café Notes) deux romans (Cold and Electric & Poetic Justice) publié en plusieurs langues. C'est aussi lui qui signa les notes de la pochette du désormais légendaire "Live 69" du Velvet Underground. Polyvalent, on le vit également tenir un petit rôle au cinéma dans le Roma de Fellini !

Le nouvel album d'Elliott se nomme simplement “ELLIOTT MURPHY”, il a été salué comme son meilleur album de la décennie avec une production vraiment créative et un son dynamique. Produit par son fils de 20 ans Gaspard Murphy (qui avec Elliott avait rejoint Bruce Springsteen sur la scène du parc des princes à Paris) et qui comporte 11 titres inoubliables avec des chansons comme Poise 'n Grace et Rock 'n Roll 'n Rock 'n Roll déjà considérées comme des classiques. Une nouvelle fois, on retrouve The Normandy All Stars et le jeu de guitare incroyable d'Olivier Durand, ELLIOTT MURPHY note aussi la présence de trois chanteurs magnifiques: Laura Mayne (Native), Alain Chenneviere (Pow Wow) et Lisa Lowell (Bruce Springsteen) ainsi que le son de claviers phénoménal de Kenny Margolis (Willy Deville).

De son propre aveu : « Je suppose qu'il a fallu toutes ces années pour finalement devenir Elliott Murphy ».
== Line up ==
Elliott Murphy (Guitare, Harmonica, Voix), Olivier Durand (Guitare, Voix), Alan Fatras (Percussions, Voix), Laurent Pardo (Basse, Voix)
Dernier(s) passage(s) au New
+ D'INFOS
Vos commentaires
Prochains RDVs
  • Warmup

    Jeu 22 Août ► 20h00
    DJ Set by ATN
    New Morning Radio