Fidèles aux sonorités et arrangements des orchestres Soul Funk des années 60, 70, tels que les JB's, les Meters, ou encore ceux du label Stax, leurs principales armes sont leurs amplis à lampe, l'orgue Hammond, des riffs de cuivres serrés, une rythmique implacable et surtout un lion rugissant « The Lion of Bordeaux », chanteur aux multiples facettes, qui allie la douceur de la soul au côté sauvage du funk. Leur 2ème album «Chapter II : Gettin' The Spirit», sort en février 2009. Depuis quelques années, Les Shaolin Temple Defenders sont les fers de lance du mouvement revival Soul/Funk en France.
Dernier(s) passage(s) au New
Vos commentaires