John Coltrane avait trouvé en Pharoah Sanders sont dernier complice. Depuis près de trente ans, ce saxophoniste poursuit la route tracée par son mentor. Il en a gardé tout le lyrisme et cette apparente folie déstructurée qui confère à sa musique une esthétique bien particulière. C'est une des dernières légendes vivantes du jazz qui sera ce soir sur scène pour un mix entre jazz, rock et musique électronique.
+ D'INFOS
Vos commentaires