L'aventure démarre au sein d'une fanfare des beaux-arts au nom particulièrement évocateur des « Fils de Crao ». Ces joyeux lurons rêvent alors de Brass Band, de funk, de fêtes musicales où la joie exulte. Quelques années plus tard, « Ceux Qui Marche Debout » ont canalisé cette énergie pure. Les références sont affichées, à mis chemin entre la Nouvelle-Orléans et Paris, avec un funk puissant et ludique. Fête et « funky good stuff» garantis.
+ D'INFOS
Vos commentaires