Chant des femmes touareg. Fondé par un groupe de femmes touaregs du Mali, Tartit (qui signifie « réunion ») reflète l'univers de ces peuples nomades. Leur album « Ichichila » offre un éventail fascinant de ballades, chants « call and respons », de ce blues du désert où, dans la parfaite tradition touareg, seules les femmes jouent du tambour « tindé » et de la vièle « imzad ». Augmenté de musiciens masculins à la guitare, ou au luth « tehardent », Tartit chante la paix, l'amour mais aussi le combat contre la sécheresse et la famine. Car derrière Tartit et sa musique, il y a également l'engagement de ces femmes qui luttent pour l'amélioration des conditions de vie des femmes touaregs.
+ D'INFOS
  • Damn Right In Ya Ears

    La playlist de Real Muzul

    Sam 17 ► 12h00