Annulé
La poésie élégante du singer-songwriter sénégalais !
L'auteur, compositeur interprète sénégalais Wasis Diop est un artiste rare et méticuleux. Il a choisi le français pour la poésie élégante de son nouvel album « De la Glace dans la Gazelle ».
Ici, chaque syllabe est choisie à la fois pour son sens et sa musicalité. Et chaque mot est magnifié par sa voix profonde, sensuelle et habitée ; et sa guitare, tour à tour limpide ou hypnotisante. Avec des mots imagés, nourris de pudeur poétique, Il évoque nos problèmes et difficultés si actuelles : les réfugiés (« Voyage à Paris ») , la pandémie (« Ame Ly Pandémie »), les plaies qui s'abattent sur l'Afrique ; les problèmes climatiques (« De la glace dans la gazelle ») ou économiques qui poussent les hommes à perdre leurs repères naturels (« Parler ») et certaines femmes à jouer à un trouble jeu d'argent pour nourrir leurs proches (« Anna Mou »), pendant que les puissants s'enferrent dans la démesure (« Le Cimetière des Gratte Ciels »). Mais c'est aussi un clin d'oeil à la richesse de la culture africaine. On croise le fondateur de l'empire Mandingue (« Sunjata ») et les femmes qui ont fait sa légende : la mère de Sunjata Keïta (« Sogolon ») et sa soeur Nana Triban (« L'Ergot de Coq »). On rencontre aussi des héros d'hier tels le tambourinaires Doudou N'Diaye Rose, créateur du rythme national du Sénégal (« La Rose Noir ») et bien sûr son génial cinéaste de frère Djibril Diop Mambéty (« Y'a bon Diop »).

« De la Glace dans la Gazelle » est aussi l'occasion de réunir un père et sa fille, Mati Diop, réalisatrice prodige, dont le long métrage Atlantique a reçu le Grand prix du Festival de Cannes en 2019 et qui signe le clip de « Voyage à Paris ».

Après la sortie en avril 2021 de son album en CD, Wasis Diop dévoile aujourd'hui « De la Glace dans la Gazelle » en vinyle.

= Ils en parlent =
« Des histoires aux allures de contes, semés de phrases qui résonnent comme des proverbes, des chansons en français, scintillantes de métaphores. » (Le Monde)

« Sa belle voix rocailleuse ne louvoie plus qu'au ras du bitume, à la façon d'un Bashung charriant son spleen autour de l'Île Saint-Louis. » (Télérama)

« L'un des plus grands compositeurs du continent africain fait son retour avec 'De la Glace dans la Gazelle'. » (TV5 Monde)

« Écouter pour la première fois un album de Wasis Diop, poète de la parole et du son, c'est faire une expérience. Comme avec Leonard Cohen, Kate Bush ou Joni Mitchell, la sensation est celle d'entrer dans un temple. » (RFI Musique)

« Son jeu de guitare épuré, limpide semble cueillir l'ADN de ses notes dans les étoiles... » (France Inter)

« [Sa musique] n'a rien perdu de ses accents graves quand il s'agit de conter les malheurs des migrants qui survivent dans la ville lumière, ni de sa capacité à transcender les histoires d'identité quand il invoque une Afrique au détour d'une rythmique, d'une trace de mélodie enluminée. » (Jazz News)
== Line up ==
Wasis Diop (Guitare, Voix), Sébastien Peronnet (Claviers), Steve Shehan (Percussions), Alexandre Barcelona (Accordéon), Bastien Aubry (Guitare)
+ D'INFOS