Nouvel album : "Joy"
Sa musique chemine ainsi au confluent de deux cultures, entre jazz épuré et Orient poétique, avec un goût affirmé pour l'improvisation et les grands espaces. Avec son nouvel album « Joy », la saxophoniste Sophie Alour se libère des conventions esthétiques du jazz et enrichit sa palette sonore d'influences orientales par l'apport du oud, instrument millénaire « qui met l'âme en vibration avec un autre monde ».
Clarinettiste, flûtiste et surtout saxophoniste, Sophie Alour débute sa carrière auprès de Stéphane Belmondo puis de Christophe dal Sasso mais c'est surtout auprès de l'organiste légendaire Rhoda Scott puis au sein du prestigieux big band de Wynton Marsalis qu'elle se fait connaître du grand public.

Après le retour aux sources que constituait « A Time for Love », album de ballades et de standards inspiré par son amour de la tradition du jazz, Sophie Alour prend la direction de l'Orient. Avec son nouveau projet « Joy », la saxophoniste et compositrice se détache des conventions esthétiques du jazz et enrichit sa palette sonore d'influences sublimées par le saz d'Abdallah Abozekry. De cette exploration esthétique, Sophie Alour a mûri la création de ce quintette, dans lequel le piano de Damien Argentieri, la contrebasse de Philippe Aerts et la batterie de Donald Kontomanou ont fait leur apparition, tirant le projet vers une forme d'énergie, de groove et d'exultation collective.

= Ils en parlent =
Des compositions supérieurement agencées ménageant espaces et initiatives. Cinq instrumentistes hors pair, une pensée, le goût du jeu. (Francis Marmande, Le Monde)

Le groupe, réuni par son goût affirmé pour l'improvisation et les grands espaces, chemine avec délicatesse au confluent de deux cultures, penchant tantôt du côté d'un jazz sobre et épuré, tantôt du côté d'un Orient poétique, animé ici et là par d'entraînantes secousses rythmiques. (France Info)

...En la personne de Mohamed Abozekry, elle a trouvé un partenaire idéal pour développer son écriture et aller vers ces territoires musicaux nouveaux pour elle. Désigné en 2009 à Damas meilleur joueur de oud du monde arabe de l'année, ce virtuose égyptien est non seulement d'une fulgurance instrumentale spectaculaire mais il est également un improvisateur de talent, capable de s'aventurer en dehors de l'orthodoxie de la musique traditionnelle, révélant une véritable appétence pour le jazz (il avait notamment croisé la route du géant Randy Weston en 2016). (Vincent Bessieres, La Terrasse)

Avec « Joy », la saxophoniste a choisi d'emprunter des chemins plus lointains qu'à l'habitude, mais ceux-ci sont toujours imprégnés d'évidence mélodique. Entourée d'un trio d'une indéniable vitalité, capable d'élever la musique en un instant (Damien Argentieri au piano, Philippe Aerts à la contrebasse et Donald Kontamonou à la batterie), Sophie Alour sait qu'elle peut prendre appui sur leur dynamisme pour accueillir Mohamed Abozekry, joueur d'oud à la fois grand technicien de l'instrument et improvisateur inspiré. Et pour rehausser les couleurs de ce tableau sonore plein de vie, elle a recouru aux services d'un invité sur quelques titres en la personne de Wassim Halal à la derbouka. Encore un musicien ouvert aux univers multiples, un autre travailleur des timbres. « Joy » porte bien son nom, car c'est un disque de la plénitude, et sans doute celui d'une forme d'accomplissement pour une musicienne dont on connaissait tout autant la sensibilité que l'énergie. Sophie Alour n'avait rien à nous prouver, tant son cheminement a su démontrer, par sa conjugaison harmonieuse d'humilité et d'éclectisme, son pouvoir créatif, dans un univers artistique qui rechigne encore à accorder leur juste place aux femmes. Mais sa partition heureuse, d'un humanisme discret, est là comme un nouvel engagement et une profonde respiration. La sienne et la nôtre. Et pour une fois, histoire de mieux en profiter, on n'hésitera pas à tomber le masque. Mais chut, ne le dites à personne... (Citizen Jazz)
== Line up ==
Sophie Alour (Flute, Saxophone), Philippe Aerts (Contrebasse), Donald Kontomanou (Batterie), Damien Argentieri (Piano), Abdallah Abozekry (Saz, Voix)
+ D'INFOS
⭐ Billetterie New Morning ⭐
Billetterie Weezevent
Retrouvez tous nos podcasts sur
Mixcloud iTunes Spotify Deezer