Nouvel album : "A Little Story"
Personnage haut en couleurs échappé d'une fresque retro-futuriste, GYSTERE a déjà tout du phénomène qui braque les attentions. Fin 2020, il dévoile son tout premier album : « A Little Story », dont il présentera la version live en exclusivité sur la scène du New Morning ! Entre imaginaire S-F, psych-funk moderne et pop, l'univers de GYSTERE déborde résolument des cases habituelles. Propulsant son vaisseau DIY depuis le fin fond des 70s et 80s, il propage autant de messages anti-racistes et antisexistes déguisés en de véritables tubes intemporels.
A l'écoute de son premier album solo, l'ambition de Gystere aka Adrien Peskine ne fait pas grand mystère. En pliant l'espace-temps, il rassemble en un même point les influences qui l'ont façonné : "J'ai toujours cherché à créer l'artiste et la musique que je ne trouvais pas dans ma discothèque. Je me demandais "pourquoi cette musique n'existe pas ? Je n'ai qu'à la faire moi-même."

Avant d'en arriver là, Adrien Peskine a connu plusieurs vies musicales. Celle de l'ado qui jouait les faux rebelles dans les bahuts de Las Vegas où il a passé une partie de sa jeunesse, puis celui qui trainait à 18 ans à New York et mimait difficilement la dextérité des musiciens qu'il observait là-bas, avant de retrouver les concerts dans le métro parisien, expérience résolument formatrice. Il développe par la suite un véritable profil d'artiste complet : songwriter, DJ, plasticien, réalisateur de clips ou pianiste pour Cerrone, le Jamel Comedy Club, le Grand Journal... Une ribambelle de projets musicaux à plusieurs émerge vite dans la foulée : entre soul et punk avec Disto TV , rap de potes avec Frer 200 , ou au sein de Mc Luvin , duo pop sophistiqué qui enchaîne les tournées en premières parties de Yuksek ou Stromae.

Patiemment mûries en marge de toutes ces activités, ses ambitions les plus personnelles prennent vie au sein de Gystere ; synthétisant son parcours tout en creusant plus loin des pistes qui lui tiennent à coeur. Fort d'un puissant groupe live de six musiciens (le Gystère Live Gang), il fait maintenant converger groove subtile, écriture à tiroirs et psychédélisme exacerbé, sous un thème afro-futuriste qui renvoie au jazz-funk vaudou des 70s tout autant qu'à l'activisme anti-raciste de notre époque.

En 2019, le premier diptyque à émerger de ce projet solo part du tropicalisme cosmique de Womxn jusque dans le classic funk de Time Machine, mélangeant les motifs mélodiques, dans la tradition des opéras rock et des concept albums qui fascinent Gystere. En 2020, sur son premier album, A Little Story, sous le faste des harmonies vocales et les suites d'accords acrobatiques se déploie l'ampleur du projet musical, entre soul spirituelle et afro-prog assumé.

De véritables collages pop aux airs de saga fantastique où l'on croise, au sein de rêves éveillés, des personnages attachants, des choeurs captivants et un Gystere à la manoeuvre, qui se raconte autant qu'il se dissimule. Sur A Little Story, Gystere déroule son histoire en deux temps : une partie ouvertement présentée comme une revanche sur le harcèlement policier et le racisme qu'il connait depuis ses jeunes années, une seconde ouvertement antisexiste. "Pour moi il s'agit de bon sens, les mecs doivent parler aux mecs de ces sujets là. C'est ma manière à moi d'être partie prenante de cette problématique, de faire une sorte d'autocritique, de parvenir à déprogrammer cette culture machiste dans laquelle nous vivons".

à ces compositions s'ajoute une dimension visuelle travaillée, poussée par une série de clips et de micro-émissions dans lesquels s'entrechoquent les préoccupations de Gystere, à grand renfort de fond vert, de masques et maquettes. Dès le premier épisode du Gystere Show, capsules YouTube satiriques, Gystere révèle sa recette pour garder une voix aiguë sous hélium, explorer un volcan en activité, puis assister à un concert à domicile. Côté clips, là ou Time Machine offre à Gystere une véritable image de star pop du cosmos, Womxn révèle son goût du détournement DIY mais sérieux. Pastiche SF fait main, la vidéo inaugure les aventures de Jane Dark, héroïne afroféministe qui met au défi l'oppression dominante - une façon ludique d'aborder les luttes minoritaires qui agitent les textes de ce premier volet des aventures, celles-ci bien réelles, de Gystere.
== Line up ==
Gystere (Keytar, Voix), Dharil Esso (Batterie), Annso Ambroisine (Basse), Gaby Diop (Percussions), Andry Stellis (Claviers), Ludwig Nestor (Guitare)
+ D'INFOS
⭐ Billetterie New Morning ⭐
Billetterie Weezevent