Nouvel album : "Kicks"
Dans son tout nouveau projet, "KICKS", Elisa nous embarque dans un road trip intemporel truffé de surprises à la conquête des standards jazz du Great American Songbook.Avec la plus grande admiration pour ce répertoire, elle fait preuve d'une belle insolence artistique en y injectant une bonne dose de rock et d'énergie très contemporaine.Déconstruire, dés-harmoniser, épurer l'interprétation ou au contraire galvaniser de rock et de swing ces monuments de la chanson américaine : C'est ainsi qu'Elisa transgresse, avec humour et provocation, des oeuvres inscrites dans la mémoire collective !
Elisa Jo qui s'était fait connaître en 2013 par sa collaboration avec Benjamin Biolay est une femme glam aux talents qu'on n'a pas fini de cerner. Alliant avec une aisance réjouissante les univers pop, blue eyed soul, rock et jazz, elle ne s'encombre pas des codes et prend même son pied en les explosant comme ça lui chante.

Quand ELISA JO apparaît en 2013, on se dit que l'on est face à une artiste qui n'a pas froid aux yeux.
Elle chante depuis l'enfance ce qui explique certainement cette présence vocale envoutante de ce premier album de couleur Pop Blue Eyed Soul, dans un anglais fluide, et assuré.

Au générique, Benjamin Biolay qui a choisi de le réaliser, frappé par sa voix et sa qualité d'interprétation. On y découvre également, Nekfeu pour un featuring sur un de ces titres, alors que celui-ci n'a pas encore touché de près la lumière.

Depuis, ELISA JO est devenue une femme glam aux reflets bleutés, avec une envie : bousculer les codes, et même prendre son pied en explosant les us et coutumes du grand répertoire américain. Dans son nouvel album « KICKS », ELISA JO en fait voir de toutes les couleurs au Great American Songbook, en mettant les doigts dans la prise !

« Le Jazz est pour moi comme les fondations, la base, l'origine de toutes les musiques qui m'ont construites, et dans lesquelles je me suis plongée, en empruntant parfois des chemins détournés comme la soul et le Rhythm and Blues, ou encore Janis Joplin pour la découverte de « Summertime » ... Oublier le chant d'origine, raconter ces histoires à ma façon, c'était un vrai challenge pour cet album, d'autant que normalement j'écris les textes de mes chansons. Mais chanter des mots qui ne sont pas les siens, c'est finalement très agréable »
Pour en arriver là, ELISA JO a d'abord sélectionné des titres, souvent venus du jazz, pour les emmener ailleurs. Déconstruire, dés harmoniser, épurer l'interprétation, ou charger d'énergie rock ou swing des standards interprétés depuis des décennies par les plus grands : voilà la démarche de « KICKS ».

Direction New York, pour rejoindre Scott Jacoby à la réalisation (John Legend, Vampire Weekend, Coldplay), et 3 musiciens américains : Adam Jackson, batteur, Ben Williams, contrebassiste, Brad Allen Williams guitariste, dans un lieu qui n'a pas été décidé par hasard. L'équipe a jeté son dévolu sur FLUX STUDIOS dans l'East Village, le repère de ceux qui recherchent « A vintage heart, in a modern mind » selon leur maxime. Le coeur est effectivement aux traditions mais déclinées avec la liberté d'aujourd'hui.

« We just ruin my Grand'Ma's favorite songs » s'exclamera en riant Ben Williams, le contrebassiste, lors du premier jour d'enregistrement.
C'est dans cette ambiance « live » que « Feeling Good » et Cry me a river » verront le jour après seulement 2 prises et qu'« In The Mood » recevra un lifting tonitruant comme si Glenn Miller avait partagé l'affiche avec Brian Setzer. Quant à « Cheek to Cheek », le standard d'Irvin Berling se dansera désormais endiablé plutôt que joue contre joue.

Avec sa voix légèrement éraillée, ELISA JO incarne avec sensualité et animalité ces standards sous un nouveau jour, faisant fi des habitudes liées à l'interprétation iconique d'une Nina Simone, d'un Franck Sinatra ou d'Ella Fitzgerald pour ne citer qu'eux.

Aujourd'hui, ELISA JO n'a plus qu'une chose en tête : « destroyer » ces titres qu'elle aime, pour mieux en recréer l'essence sur scène, dans l'énergie d'un rock, libre de tout cadre.

Avec, « KICKS », ELISA JO transgresse, avec humour et provocation, un répertoire inscrit dans la mémoire collective, et nous met lors de l'écoute, la tête à l'envers.
+ D'INFOS
⭐ Billetterie New Morning ⭐
Billetterie Weezevent