Festival « All Stars »
Un groove fraichement venu de la Nouvelle Orléans
Tout droit venu de la Nouvelle Orléans, The Soul Rebels manie les cuivres dans un esprit urban funk original et charismatique.
Bootsy Collins, A Tribe Called Quest, Green Day, James Brown, ou The Fugees ont déjà volontiers confié à Soul Rebels Brass Band le soin de chauffer la salle en première partie de leurs concerts. Il faut dire que leur funk locale revu à l'aune du rap, de la pop, du rock, et des rythmes latinos ou reggae n'a aucun mal à rougir à blanc n'importe quel public...
En s'appuyant sur la tradition de leur Nouvelle Orléans d'origine, les membres de ce groupe à l'énergie irrésistiblement contagieuse proposent un son moderne et inédit, à la croisée de tous les styles.

Quand Louis Armstrong rencontre Eurythmics : surprise garantie.

The Soul Rebels mélange les genres, leur hip hop R&B se fond à un funk cuivré qui ne laisse pas indifférent. Arcade Fire, The Roots, Bootsy Collins ou encore James Brown ont déjà partagé la scène avec ces huit musiciens hors pair. Ils ont également fait la première partie de Metallica.

Tournant à travers le monde depuis leur création en 1991, ils enchaînent environ 250 concerts par an et se produisent dans les plus gros festivals (Montreal Jazz Festival, The New Orleans Jazz and Heritage festival, Bannoarroo, Lollapalooza etc).
== Line up ==
Derrick Moss (Grosse Caisse), Lumar Leblanc (Caisse claire), Julian Gosin (Trompette), Corey Peyton (Trombone), Erion Williams (Saxophone), Paul Robertson (Trombone), Edward Lee Jr (Sousaphone), Marcus Hubbard (Trompette)
Dernier(s) passage(s) au New
Première partie
Leurs compositions principalement influencées par les musiques du Ghana, du Sénégal, du Mali ou encore de Madagascar sont un riche mélange entre rythmiques syncopées et mélodies imparables. Avec une section cuivre aussi massive que délicate ils déambulent allègrement sur une autoroute de groove. Afrobeat, highlife, bikutsi, maloya, soukouss, laissez-vous emporter par leur rythmique hypnotique.
Dernier(s) passage(s) au New
Vos commentaires