Festival « All Stars »
Rickie Lee Jones est une artiste à part au pays de l'Oncle Sam. Sa voix aérienne, son écriture engagée sur la voie de Dylan, sa manière de mélanger jazz et variété, lui ont valu une carrière en dents de scie, avec de très grands succès et des périodes d'oubli quasi total. Sa voix suave et juvénile à la fois se prête à merveille aux ballades jazzy. C'est en chantant dans les bars qu'elle rencontre Tom Waits, d'où son phrasé talking blues, sa sensibilité et ses incursions jazzy.
Elle a surgi de Californie à la fin des années 1970, dans le sillage de son petit ami de l'époque. Un certain Tom Waits. Elle n'a pas tardé à imposer son élégance bohème et sa voix prenante avec un tube devenu un classique du répertoire américain : « Chuck E's in Love ». Dans les trente années qui ont suivi, Rickie Lee Jones a poursuivi une des carrières les plus intrigantes de son époque. Elle a préféré sa liberté au confort du succès commercial, comme pour mieux imposer sa différence. (Le Figaro)

Révélée par le titre « Chuck E.'s in love » en 1979, Rickie Lee Jones décrochait l'année suivante le Grammy Award de la « meilleure nouvelle chanteuse ». Depuis, elle poursuit une carrière très personnelle au hasard de ses envies, de ses lubies et de ses rencontres. C'est Ben Harper qui a produit son nouveau CD, « The Devil You Know », un album de reprises qui met particulièrement en valeur l'originalité de la voix de la chanteuse.
== Line up ==
Rickie Lee Jones (Guitare, Voix)
Vos commentaires