Bose Blue Note Records Festival
La créolisation chère au philosophe et romancier antillais Edouard Glissant, voilà ce qui vient tout de suite à l'esprit à l'écoute d'Anthony Joseph, natif de Trinidad débarqué à Londres en 1989. Certains retrouveront des échos du fabuleux dub poet Michael Smith, d'autres y entendront des résonances des auteurs afro-américains comme Amiri Baraka et Ishmael Reed... D'ailleurs comme ceux-là, Anthony Joseph est un amoureux de musiques, collectionneur de vinyles, doublé d'un écrivain qui a déjà publié plusieurs recueils... Paru fin 2006, le dernier est une nouvelle au titre programmatique : "The African Origins of UFOs". De quoi rappeler de bons souvenirs aux disciples de Sun Ra, Lee Scratch Perry et George Clinton. Comme prédit ce « métapreacher » : « La poésie est musique. C'est son essence. Quand j'écris, je pense toujours et avant tout en termes de sons, de swing. »
== Line up ==
Anthony Joseph (Voix)
Dernier(s) passage(s) au New
Bose Blue Note Records Festival
"The New Folk Sound of Terry Callier", cet album paru au milieu des années 60, reste encore d'une urgente actualité. C'est ainsi que le monde a découvert ce chanteur et guitariste originaire de Chicago, qui s'illustrera par la suite avec quelques albums d'anthologie pour le label Cadet. Pourtant, de déceptions en désillusions discographiques, il va disparaître de la scène, devenant même informaticien. Jusqu'à ce qu'Eddie Pillar du label Acid Jazz l'appelle en 1991, pour remixer et rééditer son EP autoproduit "I Don't Want To See Myself (Without You)". C'est le début de sa résurrection, qui va le voir triompher auprès d'un tout jeune public. Quinze ans et quelques albums plus tard, le voilà qui enregistre désormais avec Massive Attack...
== Line up ==
Terry Callier (Guitare, Voix)
Dernier(s) passage(s) au New
Vos commentaires
Prochains RDVs
  • Damn Right In Ya Ears

    Sam 16 Fév ► 12h00
    La playlist de Real Muzul
    New Morning Radio