Dernier album : "Skin in the Game"
L'artiste qui surplombe l'art vocal européen depuis plus de vingt ans (dixit Libération) et vient de recevoir la VICTOIRE DU JAZZ 2019 (Voix de l'année) vient présenter en première parisienne son nouveau disque et son nouveau groupe en or !
Bruxellois de culture mais parisien d'adoption, formé au contact de grands musiciens américains, David Linx est, sinon le plus grand (dixit Jazzmagazine), en tout cas l'un des plus formidables chanteurs de jazz que l'on puisse entendre, doublé d'un homme de scène au grand coeur !

Ses premiers succès discographiques sur le fameux Label bleu à la fin des années 90, en tandem avec le pianiste Diederik Wissels, ont définitivement renouvelé le jazz vocal et inspiré toute une génération de musiciens.

David Linx a reçu récemment le prix Octave d'Honneur en Belgique pour l'ensemble de sa carrière, le Prix Edison pour le meilleur album de l'année 2017 (« Brel » avec le Brussels Jazz Orchestra) et a été de nombreuses fois récompensé en France : Prix Charles Cros, Prix de l'Académie du Jazz, Victoires du Jazz.

Une rencontre sensationnelle, un véritable coup de foudre sur la scène de l'Auditorium de Radio France (le 14 février 2018, jour de St Valentin, ça ne s'invente pas!) lui donne l'envie impérieuse de construire son nouveau répertoire autour de la formation composée alors de Grégory Privat au piano, Chris Jennings à la basse et Arnaud Dolmen à la batterie.

David Linx est immédiatement séduit par l'entente musicale qui s'instaure entre lui et ces musiciens qu'ils n'hésite pas à décrire comme les plus accomplis qu'il ait rencontrés ces dernières années.

De là naît « Skin in the Game » où, fidèle à ses convictions et à sa démarche, David Linx décide de mettre en lumière mais surtout en paroles et en musiques la beauté et l'amour qu'il s'efforce de percevoir en ce monde. C'est le rôle qu'il s'assigne en véritable artiste : montrer comment nous sommes tous, comme à fleur de peau, partie prenante de notre époque.

= Ils en parlent =
L'artiste qui surplombe l'art vocal européen depuis plus de vingt ans célèbrera la sortie de l'ensorcelant « Skin in the Game » (Cristal), cela avec des partenaires au sommet : Gregory Privat (piano) - Arnaud Dolmen (batterie) - Chris Jennings (contrebasse) - Manu Codjia (guitare, sur 5 pièces). Je relève la patte de Linx dans 13 chansons sur 13. Un appétit de compositions qui porte chance à l'ouvrage. On salue le retour aux sources réussi de l'album, un de ses meilleurs. (Bruno Pfeiffer, Libération)

« Quelques albums marquent l'histoire de leur rencontre, l'histoire du jazz européen sans aucun doute : Up Close reste encore aujourd'hui une référence incontournable de ce que le jazz européen a offert de plus riche et plus original ces vingt dernières années » (L'Avenir Jazz)

« David Linx et Diederik Wissels travaillent ensemble depuis de vingt ans. Ils se connaissent fameusement bien. C'est sans doute grâce à cette intimité que leur dernier album Winds of change est si réussi. Les compositions de Diederik Wissels, les paroles de David Linx, le jeu de piano du premier, l'art de la voix du second, tout cela se mélange avec bonheur pour donner une musique simple et sophistiquée qui fait la joie de l'auditeur. » (Le Soir)

« Quand Linx se met à chauffer, on frémit. Il représente, avec le Chicagoan Kurt Elling, l'incarnation actuelle du scat abouti; on dirait que la gravitation perd ses repères. Comme si les feuilles d'automne virevoltaient vers les cieux plutôt que de tomber au sol. Le public français s'en rend compte; il se lève à chaque prestation, et réserve au brasier ambulant un triomphe. » (Libération)

« Chanteur quelque peu atypique dans le monde du jazz, David Linx impose sa personnalité et se refuse à parcourir les sentiers battus. Un équilibre exquis entre les voix et les instruments : jamais de combat ni de rivalité, mais une osmose toujours délicate et raffinée, servie par des arrangements épurés, d'une efficacité désarmante. » (Citizen Jazz)
== Line up ==
David Linx (Voix), Gregory Privat (Piano), Chris Jennings (Basse), Arnaud Dolmen (Batterie) - Guest(s) : Manu Codjia (Guitare)
+ D'INFOS
Billetterie(s)
Autre(s) billetterie(s)