WorldStock Festival
Gaye Su Akyol mêle influences orientales et occidentales dans son dernier album qui est un manifeste de résistance dans la Turquie d'Erdogan.
Née au milieu des années 1980, elle était trop jeune pour prendre part à la première scène alternative stambouliote, mais la chanteuse a toujours gardé cette idée originale selon laquelle les punks turcs ne pouvaient se contenter d'un pastiche des clichés du punk occidental !

Difficile de passer cette nouvelle vague sous silence.
Vos commentaires
Prochains RDVs
en direct du New Morning
  • Warmup

    Jeu 15 Nov ► 20h00
    DJ Set by ATN
    New Morning Radio