= ORNELLA VANONI =
Ornella Vanoni occupe une place très importante dans l'histoire de la chanson italienne, dont elle a exploré en soixante ans de carrière des styles et des genres différents.

Elle a débuté comme comédienne au « Piccolo Teatro » de Milan, avec Strehler. Fasciné par le timbre de sa voix, il créa pour elle, sur des paroles de Dario Fo (prix Nobel) et de Fiorenzo Carpi, « Le Canzoni della Mala », des chansons qui sont entrées maintenant dans le répertoire de la musique populaire italienne.

Après le théâtre, la chanson d'auteur.
Tous les plus grands compositeurs italiens ont écrit pour sa voix des textes et des musiques d'une grande valeur poétique: Gino Paoli, Luigi Tenco, De André, Endrigo, etc. nommée « l'école de Gênes ».
La très grande curiosité intellectuelle d'Ornella l'amènera à se plonger toujours dans des cultures et des sonorités nouvelles.
Avec son élégance naturel, sa voix saisissante parlera de l'amour et de la féminité, dans toutes leurs nuances, et son timbre immédiatement reconnaissable saura interpréter au mieux des chef-d'oeuvres de la musique napolitaine, de la pop italienne ou étrangère, du folk comme du jazz.

Elle parvient avec sa voix à habiller chaque chanson d'une « deuxième peau ».
Elle utilise sa puissance expressive également dans d'autres langues: anglais, français, allemand, espagnol et brésilien, comme lors de son inoubliable rencontre avec le poète Vinicius De Moraes et le musicien Toquino, rencontre qui aboutira à la création de l'album « La Voglia, la Pazzia, l'Incoscienza, l'Allegria », considéré comme un des plus beaux disques dans le panorama international.
Plus tard, l'heureuse réunion avec les jazzmen Gil Evans, Steve Gadd, Herbie Hancock, Ron Carter, George Benson, avec lesquels elle enregistrera à New York l'album « Ornella ». Pour arriver à des contaminations avec la musique métissée, et en fin à sa superbe interprétations de « Love is a losing game » de Amy Winehouse
Sans oublier la collaboration avec le trompettiste Paolo Fresu, qui donnera vie à un nouvel album, « Argilla », toujours dans un esprit d'expérimentation et de recherche, maintenant proposé au public français.

= PAOLO FRESU =
Il commence l'étude de son instrument à l'âge de 11 ans, dans l'orchestre municipal de sa ville natale à Berchidda. En 1984 il obtient son diplôme de Trompette au Conservatoire National de Musique de la ville de Cagliari, avec le Maestro Enzo Morandini en gagnant aussi les prix « RadioUno jazz », « Musica jazz » et « RadioCorriere TV » comme nouvel artiste du jazz italien.

En 1990 il gagne le prix « Top jazz » du journal Musica jazz comme meilleur musicien italien, meilleure groupe (Paolo Fresu Quintet) et meilleur disque (« Live in Montpellier ») et en 1996 le prix de la Académie du jazz comme meilleur musicien européen et le prestigieux « Django d'Or » comme meilleur musicien de jazz européen.

Professeur et chargé des différentes réalités didactiques nationales et internationales, Paolo a joué partout et avec les noms les plus importants de la musique afro-américaine des dernières 30 ans: F. D'Andrea, G. Tommaso, B. Tommaso, T. Ghiglioni, E. Rava, A. Salis, E. Pieranunzi, G. Gaslini, GL. Trovesi, R. del Fra, A. Romano, G. Ferris, J.Taylor, K. Wheeler, P. Danielsson, J. Christensen, G. Mulligan, B. Brookmayer, D. Liebman, K. Berger, D. Holland, R. Beirach, J. Zorn, J. Abercrombie, H. Merril, R. Towner, R. Galliano, M. Portal, T. Gurtu, J. Lee, Gunther Schüller, P. McCandless, J. Hall, L. Soloff, Uri Caine, Ralph Towner, Gil Evans Orchestra, Toots Thielemans, Omar Sosa, Carla Bley, Steve Swallow, Dave Douglas, etc. Il a publié plus de 350 disques (80 comme leader) avec des labels français, italiens, allemands, japonais, espagnols, canadiens, grecques, suisses, hollandais) souvent enregistrant des projets « mixtes » de jazz et musique du monde, musique contemporaine, musique pop, musique électronique, musique baroque.
Aujourd'hui avec une myriade des groupes musicaux, il joue 200 jours par an dans tout le monde.
== Line up ==
Ornella Vanoni (Voix), Paolo Fresu (Trompette), Tommaso Bradascio (Batterie), Roberto Cipelli (Piano), Bebo Ferra (Guitare), Loris Leo Lari (Basse), Piero Salvatori (Violoncelle)
Vos commentaires
  • Mo'Jazz

    Dim 19 Août ► 12h00
    DJ Set by Dick d'Alaise
    New Morning Radio