Festival « All Stars »
45 ans de carrière
Un des artistes les plus brillants de la scène musicale Brésilienne mais également un artiste du monde. Auteur compositeur, arrangeur, chanteur et musicien, João Bosco célèbre 45 ans de carrière en 2018.
Il est le plus discret des grands de la samba, même si l'une de ses chansons est devenue l'hymne d'Amnesty International. Joao Bosco a le même tropisme que ses contemporains cariocas apparus dans les années soixante : samba et bossa-nova irrésistiblement aimantées par le jazz et la pop. Tom Jobim, le père de cette révolution musicale brésilienne, encouragea ses débuts. Joao Bosco, chanteur et guitariste, est resté fidèle à une samba acoustique depuis une quarantaine d'années, et à un sens de l'improvisation inégalé...

Son engagement envers la chanson populaire brésilienne est marqué par la fermeté de son oeuvre qui a traversé les décennies selon les principes fondamentaux de la mélodie, du rythme, de l'harmonie, des textes, du chant dans la grande tradition de la chanson populaire Brésilienne.

L'éthique musicale de João Bosco a toujours été d'inventer.

= Ils en parlent =
Le chanteur guitariste a passé en revue quatre décennies de succès, qui lui ont donné une place à part dans le panthéon (vivant) de la musique brésilienne... (F.X. Gomez, Libération)

Ces ballades sont de petits chefs-d'oeuvre de poésie, violemment opposés, mais en filigrane, au pouvoir militaire mis en place en 1964. Visions abstraites et intuitives, saynètes de la vie quotidienne brésilienne, personnages fous et bigarrés, maladies d'amour délicieusement promenées, elles ont fait les délices des amateurs de mots cinglants, d'ironie fine, d'arrangements sophistiqués, tout en rebonds et en cassures, accélérées ou ralenties par le jeu de guitare malin de Joao Bosco. Défenseur de la samba des quartiers populaires, Aldir Blanc « travaillait avec les mots comme un percussionniste. Moi, j'aimais les sonorités », explique le compositeur. (V.Mortaigne, Le Monde)
== Line up ==
João Bosco (Guitare, Voix), Ricardo Siveira (Guitare), João Baptista (Basse), Kiko Freitas (Batterie)
Prochaine(s) date(s) :
Dernier(s) passage(s) au New
Vos commentaires