La ferveur Gospel
The Como Mamas est LE projet gospel du mythique label Daptone Records (Sharon Jones, Charles Bradley, Antibalas...). Un honneur de recevoir les 3 Mamas qui vont faire couler le Mississippi : du Gospel traditionnel à la Soul, du groove à la spiritualité...
Tirant leur nom d'une bourgade du Mississippi, ce trio féminin a grandi dans le chaudron bouillant du gospel et des negro-spirituals. Dans une région où esclavage et ségrégation ont fait rage, leurs chants habités résonnent comme des prières survoltées et des chants de lutte.

Après deux albums sur l'immense label Daptone Records, The Como Mamas sortent « Move Upstairs » leur troisième opus et se révèlent être la quintessence de la musique gospel d'aujourd'hui.

= Ils en parlent =
« Move upstairs », la consécration des Como Mamas, reines du gospel.
Originaires de la ville de Como dans le Mississippi, ces trois chanteuses nous livrent un gospel très roots, sans fioritures et sans choeurs emphatiques. Seulement leurs voix, leurs tripes, et une orchestration dépouillée.
C'est seulement leur troisième album, mais les Como Mamas sont en passe d'acquérir le statut de véritables reines du gospel outre-Atlantique. Jusqu'à il y a encore moins de 2 ans, Ester Mae Wilbourn, Della Daniels et Anglia Taylor n'avaient pas quitté leur ville de Como au Mississippi, où elles ont enregistré leur deux premiers disques « Get an understanding » et « Como now ». En décembre 2015, elles quittent le deep south delta, direction Harlem pour participer à la traditionnelle Daptone Super Soul Revue au mythique Apollo Theater. Le label Daptone profite alors de leur présence pour les enregistrer, accompagnées des musiciens maison The glorifiers band.
Il en sort cet album épuré, différent du gospel dont on a l'habitude avec ses chorales enfiévrées.
Ici, retour à l'authentique, au brut de décoffrage, sans chichi. Retour aux sources du gospel : le negro spiritual, cette complainte entonnée par les esclaves dans les champs de cotons. En témoigne ce « Come out the wilderness », chant traditionnel a capella : Mais loin de cultiver l'austérité, le trio sait aussi se montrer entrainant et festif avec des tonalités rhythm & blues, comme sur le morceau titre. Et toujours avec ces voix chaudes et graves, et ces roulements basso profundo dignes d'un Louis Armstrong ou d'une Ella Fitzgerald ". (Jean-François Conver, Culturebox)

The Como Mamas, la voix gospel du sud.
Héritières d'un gospel authentique, Ester Mae Wilbourn, Della Daniels et Angelia Taylor nous viennent de Como, une bourgade du Mississippi de seulement mille âmes qu'avait déjà visité Alan Lomax dans les années 40 et 50. Au milieu des années 2000, Michael Reilly part dans le sud sur les traces du musicologue et découvre les trois chanteuses qui ont grandi aux sons des chants d'église, des radios afro-américaines de Memphis et du grand-père de deux d'entre elles, Miles Pratcher enregistré en 1959 par Lomax. En 2008, le label Daptone (Sharon Jones, Charles Bradley, Naomi Shelton) sort la compilation gospel a cappella Como Now puis l'album Get An Understandingen 2013. Profitant d'un concert des Como Mamas au mythique Apollo Theater de Harlem, le label new-yorkais a proposé aux chanteuses d'enregistrer « Move Upstairs », un nouveau sommet de pur gospel gravé avec le groupe The Glorifiers Band... (Guillaume Schnee, FIP)

Avec leurs deux premiers albums chez Daptone Records - « Get An Understanding » et « Como Now* » - The Como Mamas se sont révélées être la quintessence de la musique gospel d'aujourd'hui. En décembre 2015, elles ont cimenté cette posture en sortant pour la première fois de leur ville de Como, Mississippi, direction Harlem à New York, pour briller au mythique Apollo Theater lors de la traditionnelle Daptone Super Soul Revue. Profitant de leur présence en ville, l'équipe de Daptone invite dès la semaine suivante ESTER MAE WILBOURN, DELLA DANIELS et ANGELIA TAYLOR dans la House of Soul, dans le but d'y enregistrer un disque sur lequel elles seront accompagnées par les musiciens qui définissent le son du label depuis de nombreuses années maintenant. Ainsi, les piliers de la maison que sont JIMMY HILL, THOMAS BRENNECK, HOMER STEINWEISS et BOSCO MANN, se sont réunis pour former The Glorifiers Band et servir ces voix légendaires. Le résultat est « Move Upstairs », l'un des albums les plus profonds produit par Daptone à ce jour. Si le gospel brut, sans concession et infiniment émouvant vous laisse de marbre, alors vous détesterez cet enregistrement. « Move Upstairs » agit telle une mère bienveillante...

Les Como Mamas font partie de la Music Maker Relief Foundation, organisme à but non lucratif dont l'objectif est de préserver les musiques traditionnelles américaines, précisément en aidant des musiciens encore en activité à éviter la pauvreté et l'oubli, et ainsi faire en sorte que leur art ne soit pas réduit au silence. Music Maker permet aux générations futures d'accéder à ce patrimoine grâce à des programmes (documentation, concerts, etc.) qui enrichissent la connaissance et l'appréciation des traditions musicales américaines.
== Line up ==
Ester Mae Smith (Voix), Angela Taylor (Voix), Della Daniels (Voix)
Vos commentaires
  • Mo'Jazz

    Dim 23 Sept ► 12h00
    DJ Set by Dick d'Alaise
    New Morning Radio