Une des Funky Divas originales de James Brown ! Une chanteuse dont la carrière fut tellement chargée en rencontres de haut vol qu'elle peut vous commencer une phrase en vous parlant de Bo Diddley et la finir avec George Clinton et James Brown en passant par Marvin Gaye.
= Ils en parlent =
La deep soul de la chanteuse Martha High : L'histoire oublie souvent celle qui l'a accompagné pendant 35 ans, en tant que choriste principale, confidente et amie. Martha High a pourtant gravé quelques-uns des plus beaux tubes du Godfather of Soul : « Payback », « Bodyheat », « Doin' it to Death » ou « Summertime ». Née à Washington, Martha Harvin a débuté dans les églises avant de rejoindre le groupe The Four Jewels qui devient The Jewels. Au milieu des années 60 The Jewels rejoint la revue de James Brown. Lorsqu'elle rejoint ce dernier, Martha Harvin prend le nom de scène Martha High qu'elle a conservé. (Fip)

Le printemps sera funky ! (Funku)

On ne présente plus l'une des plus belles voix qui accompagnait James Brown (LeMellotron)
La diva n’a rien perdu de sa fraîcheur et de sa superbe, comme le prouve son premier extrait intitulé « Lovelight », résolument racé et si proche du Memphis Sound de l’illustre écurie Stax. (Fonkadelica)

Quand la chanteuse Martha High intégra l'orchestre de James Brown au milieu des années 60, elle n'imaginait sûrement pas que cette aventure durerait plus de 35 ans. Aux côtés du « Parrain de la Soul », la jeune femme découvrira la scène, les studios d'enregistrement, les tournées aux quatre coins de la planète et l'exigence d'un art populaire afro-américain, la Soul-Music ! Cet apprentissage en compagnie d'un artiste intransigeant, perfectionniste et profondément doué guidera les premiers pas de la demoiselle vers l'excellence. En sa qualité de choriste, Martha High eut l'opportunité d'observer avec minutie les prestations de son mentor, de participer à des événements historiques, d'accompagner les soubresauts de la lutte du peuple noir. Le 5 avril 1968, 24h après l'assassinat de Martin Luther King, elle était à Boston sur scène avec « Mr Dynamite » qui tentait, tant bien que mal, d'apaiser les tensions raciales en appelant à la dignité de ses contemporains. Le 24 septembre 1974, elle était également présente lors du festival « Rumble in the Jungle », dont James Brown était la tête d'affiche, organisé à Kinshasa en prélude au combat de boxe qui opposait Mohamed Ali et George Foreman. Pendant 3 décennies, Martha High a donc été témoin des grandes heures de «L'épopée des Musiques Noires». (Joe Farmer, RFI)
== Line up ==
Martha High (Voix), Eric Wakenius (Guitare, Voix), Leonardo Corradi (Orgue Hammond), Tony Match (Batterie)
New Morning RadioNew Morning Radio : Réécoutez le podcast de l'émission
► Tous nos podcasts sur Mixcloud / iTunes
Première partie

Rumble2jungle

(Funk)
Une énergie « Rock » dans un écrin « Soul ». Un son aussi sensible que puissant. Un nouveau souffle aux thèmes chers à la « Black Music » afro américaine de la seconde moitié du XXème. Des messages forts qui résonnent dans l'actualité d'un monde tiraillé entre universalisation et repli identitaire. Une incitation à la confiance et l'espoir à travers des histoires simples dénonçant une société trop souvent névrosée par la course au profit.
Rumble 2 Jungle a été fondé en par le guitariste Eddy Leclerc. Après avoir sorti un premier EP mélangeant Hip Hop, soul, funk, jazz, groove et blues avec des MC de Chicago et du Burkina Faso et des musiciens basés à Caen et à Paris, le groupe se tourne aujourd'hui vers d'autres facettes de la musique afro-américaine.

La rencontre avec la chanteuse franco-somalienne Kissia San tourne le groupe vers un son soul/rock, pouvant rappeler Sly & The Family Stone, Funkadelic ou encore Hendrix.
L'équipe R2J se réduit à une formation plus brute, plus efficace et plus resserrée en adoptant la formule combo, guitare, basse, batterie et chant !

Les morceaux peuvent aussi passer d'une douceur folk (Eric Bibb, Neil Young) à un son puissant : Guitare rock zeppelinienne avec batterie hiphop rappelant le traitement urbain développé par Chris Dave.

La collaboration avec une parolière américaine, amène les textes sur des thèmes peu développés dans la soul actuelle, des textes engagés traitant de l'injustice et des inégalités, rappelant le Black Power des années 60, 70.

Riche en influences musicales, éclectique et international : Rumble2Jungle !
== Line up ==
Kissia San (Voix), Eddy Leclerc (Guitare), Sébastien Richelieu (Basse), Paul Héroux (Batterie)
Dernier(s) passage(s) au New
Vos commentaires

La prog en vidéos

Newsletter

Inscrivez-vous !

New Morning Radio

  • Soundcheck

    Sam 22 Jul ► 19h30
    The Blind Boys of Alabama
    New Morning Radio
Partager :