New Morning
Ve 07/06/2013
Précédent Suivant

20h30 :
Thomas Enhco Trio

Guest : Kurt Rosenwinkel - Une rencontre explosive à ne pas manquer !
Jazz
En publiant ce troisième album à 23 ans, Thomas Enhco s'empare d'un destin qui lui ouvre les portes d'une reconnaissance internationale. En choisissant tout d'abord de produire lui-même ce nouveau répertoire, il élabore minutieusement les conditions idéales dans lesquelles il souhaite enregistrer, s'entoure de musiciens qu'il connaît sur le bout des doigts après deux ans de tournée, et s'inscrit d'emblée dans l'exigence. Fireflies – Lucioles en anglais – illustre bien la dualité qui existe dans le répertoire que nous présente Thomas Enhco : une exploration du clair-obscur. Alors que les titres nous parlent de Trains de Nuit, de fantômes – You're Just a Ghost - ou de déserts féériques – Wadi Rum – la musique cache dans les replis de ses aspects sombres et mélancoliques des mélodies lumineuses et amples, elle se voile d'onirisme et brille de son mystère. Quand la grâce dépasse l'entendement !
Artistes
Thomas Enhco (Piano), Chris Jennings (Contrebasse), Nicolas Charlier (Batterie)

Invités : Kurt Rosenwinkel (Guitare)
Infos
Thomas Enhco est né à Paris le 29 septembre 1988. Il commence le violon à 3 ans et le piano à 6 ans, étudie le classique et le jazz dans les deux instruments, écrit ses premières compositions et donne ses premiers concerts au sein d'un groupe d'enfants. En 1998, à l'âge de neuf ans, il est invité par Didier Lockwood à jouer au festival de Jazz d'Antibes Juan-les-Pins.
À 10 ans, il interprète de petits rôles dans des films ; à 12 ans, il entre au Centre des Musiques Didier Lockwood en piano et violon. Il étudie le piano classique avec la concertiste Gisèle Magnan, et intègre le CNSMDP en Jazz et Musiques Improvisées à 16 ans.

À 14 ans, il forme son propre groupe, puis il compose et enregistre son premier album, « Esquisse » (parrainé par Peter Erskine), paru en mars 2006 chez Ames/Harmonia Mundi ; la même année, il est élu Talent du Fonds d'Action Sacem.
Depuis, il donne de nombreux concerts en France et dans le monde entier (Chine Japon, Cambodge, Philippines, USA, Maroc, Algérie, Liban, Burkina-Faso...), au piano comme au violon, et est régulièrement l'invité des chaînes de radio et de télévision françaises.
Il crée le spectacle « Le Jazz et la Diva Opus II », mis en scène par Alain Sachs (plus de 200 représentations en France), et fait partie du groupe de Didier Lockwood.

Lors d'une tournée au Japon en 2008, il est repéré par Itoh « 88 » Yasohachi, l'un des plus grands producteurs de jazz japonais, qui décide de produire son deuxième album, « Someday My Prince Will Come », sorti en juillet 2009 au Japon (Blue in Green/Universal) et en mars 2010 en France (Ames/Harmonia Mundi). Cet album, élu « Must TSF Jazz » et « Django d'Or », est un succès public, critique et médiatique.
Avec son nouveau trio de jeunes musiciens (Nicolas Charlier à la batterie et Chris Jennings à la contrebasse), Thomas Enhco explore et mélange les éléments qui font sa culture (jazz, musique classique, pop et musiques du monde) avec une intelligence et une énergie fantastiques.
Il forme également, avec la jeune percussionniste classique Vassilena Serafimova, un duo explosif (piano et marimba) qui se produit dans de prestigieuses programmations de musique classique (Festival Classique au Vert, Pianoscope, Les Concerts de Poche, ...).

En octobre 2010, Thomas Enhco remporte le 3ème prix du Concours international de piano jazz Martial Solal. En novembre, il remporte le Django d'Or 2010 « Nouveau Talent ». La même année, il compose la bande originale du film « Aux Arts, Citoyens ! ».
Tout au long de l'année 2011, il est, en solo, duo et trio, à l'affiche de salles et de festivals en France, au Liban, en Syrie, en Jordanie, en Russie, en Espagne, au Canada, en Nouvelle- Calédonie, au Japon, à Madagascar, en Algérie, aux USA... Il donne cette année-là plus de 130 concerts dans 14 pays et sur 4 continents, et compose la bande originale du film « Les Cinq Parties du Monde » de Gérard Mordillat.

L'année 2012 a débuté par la remise du FIPA d'Or 2012 de la Meilleure Musique Originale pour le film « Les Cinq Parties du Monde », et l'enregistrement à New York d'un album en trio avec Jack Dejohnette (Miles Davis, Keith Jarrett...) et John Patitucci (Chick Corea, Wayne Shorter...), produit par Itoh « 88 » Yasohachi pour le Japon.
Surtout, Thomas Enhco a produit et enregistré un nouvel album de compositions originales, en compagnie du canadien Chris Jennings (contrebasse) et du belge Nicolas Charlier (batterie).
Ce nouvel opus, intitulé « Fireflies », sort cet automne chez Label Bleu. On peut déjà en dire qu'il prend résolument la direction très personnelle et très forte de Thomas Enhco : une musique entièrement originale, un lyrisme puissant allié à une grande finesse narrative, et de la profondeur, à la frontière entre le jazz et la musique classique.
Précédent Suivant

Galeries Photos

Vos Photos ?

Vous possédez des photos de concerts au New Morning ?

Envoyez-nous vos plus beaux clichés ! (date et nom du concert à préciser)

Après sélection, elles feront peut-être partie de l'album officiel !

 

Oui, je participe !

Mentions légales - newmorning.com © 2013 - Axone Médias